Les conseils de quartiers se sont tenus, sauf celui de la Mare à la Veuve pour cause de reprise de la Covid19. Partout l'affluence des habitants a été importante : les Bondynois présents avaient sans doute l'espoir que les choses changeraient avec l'arrivée d'une nouvelle équipe à la mairie.


Certes, désormais, il est annoncé que l'ordre du jour pourra être décidé par le bureau en toute autonomie de la mairie.

Nous regrettons cependant que le découpage des conseils de quartier reste le même : les périmètres sont trop grands, inadaptés, et ne correspondent pas à la réalité de terrain.

Et même si le budget participatif atteint presque 400.000 euros par an, les habitants sont toujours écartés des choix concernant le budget général... de plus de 100 millions d'euros !

Une vraie démocratie dans la ville

Si, en 2002, les Conseils Consultatifs ont constitué un progrès, cet espoir a vite été déçu : la dernière année, la municipalité n’a même pas daigné organiser une simple réunion d’information sur le budget ! A l’inverse, nous proposons la mise en place d’une vraie démocratie dans la ville. Le règlement intérieur du Conseil Municipal sera modifié en ce sens.Les habitants doivent pouvoir participer réellement aux décisions qui concernent la cité. En tant qu’usagers, leur expertise doit être sollicitée.

Informations supplémentaires