Avec la mairie, qu’est-ce qu’on rit ! (vingtième salve)

Ils veulent nous faire mourir de rire, mais heureusement pour eux, le ridicule ne les tuera pas !


Humour bondynois, 1ère tentative (M’as-tu vu ?)

Un lecteur nous fait remarquer que sur un même événement les photos divergent : sur le blog du syndicat SUD de Verdier, il y a surtout les manifestants… Sur le blog de Mme Thomassin, il y a plus de photos… des élus socialistes, et même sans les manifestants.

 


 

Humour bondynois, 2ème tentative (Laïcité bien partagée)

Ah, que n’a-t-on entendu nos fervents laïcs protester contre cette liste musulmane aux élections régionales ! Quoi ! Ils mettent leur symbole, se proclament « liste musulmane », se permettent même d’écrire dans leur langue sacerdotale ! Hein ? Vous n’avez rien entendu ? C’est peut-être parce que c’était une « liste chrétienne », que c’est la croix qui était représentée et non le croissant, et que le terme était « Amen ». La laïcité ne serait-elle donc pas la même pour tout le monde ?

 


 

Humour bondynois, 3ème tentative (La mienne est plus grosse)

C’est un peu facile de reprendre des propos tardifs tenus par l’élu M. Ong s’écriant en plein conseil municipal : « La minorité, vous n’avez pas la parole ! ». Mais, sans calculette, n’est-on pas minoritaire aussi quand on obtient 56% alors qu’il y a 50% d’abstention ? En général, d’ailleurs on peut se taire plutôt que de dire des sottises…


 

Humour bondynois, 4ème tentative (1+1+1+1+1+1)

Le même a déclaré que les indemnités d’élus « ne représentent que 0,008‰ du budget ». Reprenons. Où est donc passée la calculette ? Les indemnités aux élus de la majorité municipale (PS, Verts, PC) représentent 600.000 euros par an. Ca fait donc 0,6% du budget de 100 millions de la ville. Ca fait aussi près de 1% du budget de fonctionnement. ET précisons qu’avec 600.000 euros on embauche 28 salariés à temps plein, charges comprises.


 

Humour bondynois, 5ème tentative (Tu me reçois ?)

A l’occasion du budget 2010, le maire-adjoint au budget a répondu aux propositions de Bondy autrement en déclarant : « Vous avez émis des propositions, elles sont recevables mais la différence, c’est que nous sommes majoritaires ! ». Alors, ce n’était pas si difficile de reconnaître que nous avions raison, pourquoi avoir attendu autant ? 


 

Humour bondynois, 6ème tentative (Tu ne me reçois pas ?)

Le maire ne veut pas recevoir les contribuables dont les impôts ont augmenté au-delà de ses promesses. Ni les rembourser (ça semble assez logique dans la mesure où il ne répond même pas aux demandes de rendez-vous). Ses élus ont donc été sollicités. Et de la part de ceux du PS, nous recevons avec différentes signatures un même courrier de la mairie au fil des jours. Tous les courriers ont une seule et même référence DC201000175, qui indique que la directrice de cabinet l’a écrite. Bah, ils ne savent pas écrire en dehors du cabinet ?

Informations supplémentaires