Il circule sur Facebook une bande audio semblant émaner d'un conseiller de la nouvelle majorité municipale, où il explique très sûr de lui, que l'honnêteté ne paie pas et que ses colistiers sont tous plus médiocres les uns que les autres et qu'ils ne méritent pas leur place. En effet, parmi ses titres de gloire, il aurait payé une chicha à d'anciens camarades de classe qu'il n'avait plus revus depuis longtemps et qu'il se vante d'avoir abusés !


Avouons que le garçon qui se fait piéger à révéler ainsi le fond de sa  « pensée" est sans doute moins malin qu'il ne le croyait, avouons aussi que ce n'est pas le premier à donner des leçons de politique en faisant de la magouille un étendard.
On en connaît d'autres qui se croyaient tellement malins et indispensables sur les autres listes qu'ils pensaient que leur seul nom rallierait tout le monde et qui se sont retrouvés à perdre les élections.

Pour Bondy autrement, nous proposons un autre fonctionnement dans la ville (pas de piston, des décisions prises par les habitants, une politique sociale et écologique), nous ne promettons rien sinon d'agir comme nous l'avons toujours fait pour que les citoyens s'emparent durablement de leur ville.

Et les citoyens sont capables de penser, et de voter pour améliorer le sort de tous. C'est pour ça que Mme Thomassin et son équipe ont perdu, c'est pour cela que la nouvelle majorité peut prendre le même chemin, surtout que l'appel à rester soudés lancé à ses élus par le maire ne constitue pas un désaveu des propos scandaleux qui circulent.

Informations supplémentaires