Ce matin-là, le vent était glacial, et le ciel clair, mais une pluie très fine s’en échappait. La nature semblait s’associer à la tristesse d’une foule recueillie qui accompagnait à sa dernière demeure l’homme qui, de longues années, incarna la ville de Bondy, plein de sollicitude pour sa population. Cet homme là, c’était l’ancien Sénateur Maire de Bondy : Claude Fuzier.

Le 22 janvier 2017, les Bondynois n’oublieront pas le jour où leur ancien Sénateur Maire les a quittés, il y a 20 ans déjà.

Des lecteurs s’étonneront peut être qu’un élu de l’opposition municipale de Bondy autrement puisse rendre hommage au Sénateur Maire socialiste qui a dirigé la ville de 1977 à 1995 succédant ainsi à Maurice COUTROT, bâtisseur de notre ville ?

Eh bien, c’est par ses initiatives, son esprit, sa culture, son expérience politique qu’il est inconcevable pour nous d’oublier Claude FUZIER qui a impulsé aux quatre coins de Bondy, une politique qui a mis en valeur le monde associatif, développé la politique de la ville, dynamisé les missions socio-éducatives, créé des équipements et espaces culturels, une bibliothèque, un cinéma, contribué à la réalisation d’un hôpital, ouvert son conseil municipal à d’autres représentants… et je m’arrête là car la liste serait trop longue. Son rôle, ses actions exemplaires, j’ai souvent pu les rappeler aux membres de la majorité municipale même si quelquefois, j’agaçais les plus ignorants de l’Histoire ! Avec cet homme comme premier magistrat c’était l’application d’une politique qui rendait notre ville plus vivante, de surcroît plus accueillante. A Bondy, les aînés(es) nous rappellent souvent que Maurice Coutrot a construit notre ville et que Claude Fuzier l’a faite vivre.

C’est à la suite d’une tuberculose contractée très jeune que son évolution professionnelle l’orienta vers la politique alors qu’il espérait intégrer la fonction publique en devenant professeur d’histoire ! Parmi ses actions politiques, une se distingue particulièrement, celle où il aura la charge de renouer les relations politiques avec le Parti Communiste. Claude FUZIER sera retenu par Guy MOLLET, Secrétaire de la SFIO pour assumer cette fonction. Homme d’ouverture, brillant intellectuel, il a permis la signature de l’accord d’union de la gauche pour les échéances municipales en 1965, toujours d’actualité dans plusieurs communes de France. J’invite les Bondynoisqui souhaiteraient mieux connaître sa vie, son parcours politique, à se procurer le livre de Denis LEFEBVRE Claude FUZIER, un socialiste de l’ombre aux éditions Bruno Leprince ou de retrouver un exemplaire du numéro spécial du journal Le Bondynois de mars 1997*.

En ce jour anniversaire, nous tenions à rendre hommage à Claude FUZIER en rappelant la mémoire d’un homme qui savait faire de la politique autrement, nous qui proposons, depuis notre création, aux Bondynois d’être les acteurs d’une ville à laquelle ils sont profondément attachés.

 

Hakim KADRI

Conseiller municipal Bondy autrement

 

*

Claude FUZIER 2 Juin 1924- 22 Janvier 1997

Chevalier de la légion d’honneur

Sénateur Maire de Bondy 1977 à 1995

Sénateur de la Seine Saint Denis de 1977 à 1986 et de 1991 à 1995

Député de la Seine Saint Denis en 1988

Rédacteur en chef du journal Le Populaire

Président de l’office universitaire de recherche socialiste.

 

Informations supplémentaires