Bondy Habitat a vendu 6 280 m2 au privé. Seul Hakim Kadri a voté contre !

Encore une opération de spéculation immobilière qui aggravera la situation du logement: 250 logements pour les Bondynois disparaissent: Madame Thomassin engraisse les promoteurs en privant les Bondynois de leur patrimoine !

Le dernier numéro de REFLETS annonçait d’ailleurs cela sous le titre trompeur de « fair-play » pour parler de la Cogedim et des promoteurs…

Comme pour le garage, cela s’est décidé au coeur de l’été, le 10 juillet avec la complicité des élus de la maire : Mesdames Claudine Bernières, Haoully Ly, Sylvie Badoux, Noria Mazouzi et Messieurs Boudjema El Kasmi et Patrick Sollier.

Sans honte, ils montrent encore que les choix contraires aux vœux des habitants sont aussi nocifs pour la ville à long terme.

 

 

Une réunion de « concertation » s'est tenue le 4 octobre concernant la place Neuburger.

Mais quelle concertation ? Un projet a été déposé par la municipalité et a obtenu 500 000 euros du Grand Paris...

Le projet consisterait d'ailleurs très précisément à détruire 33 logements et à en construire d'autres, mais rien dans la présentation du cabinet chargé de l'étude, ni dans la présentation de la maire, n'y faisait allusion.

Pas très écologique quand on sait le coût et la pollution des destructions, d'autant que d'autres projets seraient meilleurs comme des jardins ouverts aux locataires et aux scolaires.

Allons nous avoir une nouvelle concertation identique à celle du garage municipal ?

Plus d’infos ? 06.63.60.87.91. / www.bondy-autrement.org

Bondy autrement vous souhaite une bonne année 2019!

 

Et pour bien commencer l’année nous vous invitons à la présentation de nos vœux le

Samedi 26 janvier à 15h00 Espace Marcel Chauzy

mairie de Bondy

Rendre la ville à ses habitants est pour nous une nécessité absolue. Ce sont les habitants les experts.

Il est temps que la démocratie devienne une réalité. Dans les syndicats, dans les associations de quartier, dans les amicales de locataires, dans les associations de parents d'élèves, faisons que cette année soit celle d'une véritable révolution citoyenne. La monarchie municipale a assez duré. Et comme nous le faisons depuis onze ans, nous continuerons à agir «pour rendre la ville à ses habitants».

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 06 63 60 87 91

 

A Bondy, tout est beau et tout va bien, le budget surtout. c’est écrit dans REFLETS du mois dernier.

Mais les habitants décident-ils ce budget ? Non, premier problème, nous sommes en monarchie municipale. Deuxième problème : la maire qui préfère se payer ainsi que ses adjoints au lieu de rendre la cantine gratuite. Elle a aussi décidé de laisser des préfabriqués dans les cours d’école plutôt que de construire les salles nécessaires. Elle a également décidé que les écoles seraient surpeuplées au lieu d’être à « taille humaine ». Et tout cela se fait avec une réelle augmentation des impôts, dont la maire et ses élus escomptent qu’elle soit cachée par la mesure Macron. C’est le troisième problème.

 

Plus d’infos ? www.bondy-autrement.org / 06.63.60.87.91.

 

Exaspérés, à bout de nerfs, des locataires de la cité de Lattre de Tassigny nous ont interpelés. Pendant une dizaine de mois environ, ils doivent subir au quotidien tous les désagréments de lourds travaux d’extension et de réhabilitation du quartier. Problèmes de stationnement, bruits, poussières, malfaçons et insécurité ! Pour sortir de chez soi, il faut passer par la fenêtre et emprunter un escalier de fortune. Vous remarquerez qu’il faut être en bonne santé ! Maintenant, avec des appartements qui ont perdu de la lumière, certaines familles envisagent de quitter l’endroit alors que d’autres s’inquiètent de l’augmentation du loyer de base. Une question : Fallait-il engager d’aussi lourds travaux en présence de locataires ? Une attente : une compensation par Bondy habitat sur le prix du loyer à payer au regard des nuisances subies.

Mais surtout : rendre la ville à ses habitants, c’est d’abord les respecter.

www.bondy-autrement.org

Informations supplémentaires