Samedi 5 avril 2014, premier conseil municipal après les élections municipales des 23 et 30 mars. La salle des fêtes a déjà été plus remplie... Faut-il y voir le désintérêt des Bondynois ? Ou bien certains délaissent-ils déjà le pouvoir fragilisé ?

 

Les candidatures de Stephen Hervé (Droite) et Sylvine Thomassin (PS) sont communiquées, puis celle de Hakim Kadri (Bondy autrement). Notre élu fait alors l'intervention suivante (voir ci-dessous).

 

Karim Allouach (Droite-UDI) veut intervenir mais se fait couper la parole et le micro par sa colistière, Mme Dedoncker, qui préside la séance en tant que doyenne.

 

Sylvine Thomassin répond à notre déclaration en expliquant que la démocratie a été inventée en France après la révolution (tout le monde croyait que c'était en Grèce antique, à Athènes...). Elle ajoute que c'est le peuple qui a le pouvoir (et là, nouvelle stupeur, tout le monde croyait que c'était elle qui commandait). Mais c'est sans doute la proximité du 1er avril qui guidait ses paroles puisqu'elle répète : « Les Bondynois ont majoritairement fait confiance à une équipe... ». Totalement faux bien sûr, puisqu'en recueillant 5 500 voix, le PS ne fait pas la majorité des 25 000 inscrits, encore moins des 53 000 Bondynois ! Le PS a seulement prouvé qu'il ne tenait aucun compte de l'avis des électeurs.

 

L'intervention de Hakim Kadri :

 

Par rapport à 2008, le PS perd 1300 voix (passant de 6800 à 5500).

 

La droite (UMP + MODEM) recueillait 4200 voix en 2008, elle en fait maintenant 4900 avec l'UDI, soit +700, passant de 34 à 42%.

 

Bondy autrement rassemble 1255 électrices et électeurs et progresse de 1,5% et 150 voix.

 

Le PS est donc parfaitement minoritaire parmi les exprimés puisque la liste conduite par madame Thomassin est élue par un électeur sur 4.6, pour ne pas dire 5.

 

Pourtant ce nouveau conseil municipal comportera 75% d'élus issus de votre liste. C'est l'une des caractéristiques qui fondent la monarchie municipale à la française, la même qui permet les Balkany, les Dassault, les Raoult, les Woerth. C'est ce système qui fera sans doute que vos élus voteront tout et n'importe quoi, y compris peut-être encore des décisions illégales comme celles que nous avons dû faire annuler prises par vos précédents élus et vous-même.

 

Un système proportionnel respecterait la réalité de la population et permettrait un réel débat.

 

Sur le déroulement de la campagne, nous regrettons les agressions verbales et physiques sur deux femmes contraintes de déposer plainte. Nous regrettons aussi le dénigrement que vous avez utilisé pour inquiéter les électeurs et la stigmatisation caractérisée à travers la diffusion d’un tract écrit et distribué par des militants dit de gauche où vous n’hésitez pas à nous qualifier de «populiste». Honte à ceux et celles qui ont conçu et distribué ce tract diffamant.

 

Sur le blog du Sénateur, en tant que tête de liste, j'étais classé comme liste communautaire. La candidate de couleur de la liste "nous sommes bondy" et moi même avec mon nom Hakim KADRI qui a une consonance maghrébine avions le droit à cette classification.De sa part, je ne suis pas surpris, je connais sa mentalité.

 

Dans le Bondy blog, vous affirmez que nous ne sommes plus à gauche depuis longtemps.

 

Faut-il vous rappeler que l’association populiste que vous avez dénoncée n’a cessé, au cours de ces six dernières années, de militer pour l’application d’une gestion publique de l’eau, s'est insurgée contre l’expulsion manu militari d’un camp de Roms à Bondy opérée sur la demande du maire, a aussi, en juin 2010, déploré vos honteux propos sur les jeunes de Blanqui que vous vous êtes permis de comparer à des macaques et voilà aujourd’hui, que c’est nous Bondy autrement que vous assimilez à une association populiste qui s’inspire des thèmes du front national !

 

Bondy autrement, association contestataire ? qui ne propose rien ? Voici ce qui était rapporté aux familles qui acceptaient de vous accueillir dans les nombreux porte à porte que vous avez réalisés.

 

Je remarque d'ailleurs que vous avez passé un temps considérable à vous faire réélire, en téléphonant ou en arpentant la ville. Etiez-vous encore la maire pendant ce temps ? Etiez-vous payée par nos impôts pour faire votre campagne ?

 

J'appelle d'ailleurs toutes les personnes à qui vous avez proposé d'intervenir pour une demande de logement ou un emploi à venir très vite exiger la satisfaction de leur demande, parce qu'ils risquent de ne rien avoir s'ils attendent ! Oui, messieurs-dames, si vous êtes concerné-e, exigez votre dû, et n'hésitez pas à informer Bondy autrement de vos démarches.

 

Mais si vous décidiez d'entendre les habitants, si vous décidiez d'instaurer un système pluraliste et démocratique, vous nous trouveriez très constructifs : pour une commission pluraliste d’attribution des logements, avec des dossiers anonymisés, comme ça s'est fait à Paris (mais ce sont sans doute des populistes), une commission professionnelle pour décider des embauches obligatoirement validées par la personne maire. Vous nous trouveriez très constructifs et favorables pour une gestion publique de l’eau permettant de reprendre la main sur ce bien commun de l'humanité abandonné à la multinationale VEOLIA. Vous nous trouveriez favorables et très constructifs si vous décidiez la gratuité de la cantine scolaire dans notre ville, parce que la demi-pension est déterminante dans la socialisation des enfants.

 

Si pour vous, ces revendications sont du populisme, de la démagogie, pour nous elles sont les actions que nous souhaitons confier aux Bondynois. Rendre à ses habitants, telle est notre engagement. Bondy autrement est là…et le restera.

 

Informations supplémentaires