15-03 Subventions aux associations

La droite UMP-UDI trouve que les activités du CKF (Karaté) ne sont pas bien adaptées aux jeunes et que la formation des animateurs n'est pas suffisante. Evidemment Magyd Tabouri, maire-adjoint PS, répond que tout va bien. Bondy autrement demande si la structure Babyjudo a demandé une subvention, on nous répond que leur dossier n'est pas encore déposé.

15-05 : Subventions à d'autres associations

Un vote séparé a lieu concernant Le Rocher et l'amicale des locataires des Tilleuls.

Concernant Le Rocher, il s'agit d'une structure qui dépend d'une partie très contestable de l'Eglise catholique. Nous avons toujours dénoncé le fait que la mairie abandonne des pans entiers de l'activité sociale à cette structure au lieu de développer des activités municipales, comme l'aide aux devoirs.

Concernant l'amicale des Tilleuls, le PC avait contesté les dotations municipales à cette structure qu'il avait dénoncée comme menant exclusivement des activités de loisirs très coûteuses.

15-06 : Vote des taux d'impôts 2015 pour les ménages

On nous présente une baisse d’impôts du côté d’est ensemble, c’est donc aux contribuables bondynois d’en bénéficier ! Nous voulons voir sur les feuilles d'impots la baisse de la TEOM et l'augmentation de la Taxe Foncière.

Réponse de la maire, pas contente de l'intervention de Bondy autrement... Elle répond qu'il va falloir une nouvelle explication : les locataires verront la baisse, les propriétaires occupants ne verront rien et les propriétaires non occupants verront une hausse. Philippe Gauthier, le Vert prétexte qui était suppléant du PS aux élections départementales, nous accuse de défendre les propriétaires. La maire dit qu'elle applaudira des deux mains le gouvernement qui fera la réforme de la fiscalité. Ah, ce ne sont pas ses amis qui sont au pouvoir ?

Pour ceux qui veulent voir le point tel qu'il était présenté : cadeau, le voici sur le site de la ville (c'est le point 15-6 :http://www.ville-bondy.fr/fileadmin/user_upload/CR%20Conseil%20municipal/2015/CM9avril2015/note_de_synth%C3%A8se_09-04-2015.pdf

 

15-7 : Tableau des effectifs

Il s'agit des modifications dans les postes des salariés de la mairie. Depuis des années nous demandons qu'un débat public ait lieu sur les emplois à la mairie. Mais il faut se contenter des conséquences de la gestion très personnelle de ce dossier, c'est pourquoi nous nous abstenons.

15.17 : Dispositif « BAFA citoyen »

Pour Bondy autrement, à raison de 30 heures, ce n’est plus du bénévolat. Nous sommes d'accord sur le fond mais pas sur la forme. Le BAFA pourrait être reconnu dans le recrutement en ALSH pendant les grandes vacances, et même être priorisé.

Mme Badoux, PC, demande à modifier le dossier pour préciser que le conseil départementale et la DDCS donne aussi des subventions que le jeune devra solliciter. La maire refuse de modifier le dossier.

15-18 : Rythmes scolaires, convention entre la ville et les associations

Comment ont été choisies ces associations ? Sur quels critères ? Nous regrettons que la maire n'ait pas tenu compte de l’avis des enseignants sur le fait que le temps des activités d'une heure et demie est trop long pour des enfants.

Au conservatoire par exemple les cours des débutants durent 20 min. D'autre part, nous déplorons la forte réduction du nombre d’animateurs.

Vous voulez la réponse officielle de la maire ? Les activités spécialisées vont monter en puissance au lieu de 25 % (théâtre, musique, sports, astronomie). Cela permettra de fidéliser les animateurs et de monter en compétence. Il y aura un parcours culturel de la Grande Section au CM2.

En ce qui concerne l'heure et demie il n'y avait que 20 participants dont 10 ont été reçus. C'était plutôt une opposition politique (c'est agaçant les gens que l'on concerte et qui ne sont pas d'accord!). Avec le temps de trajet et d'installation cela diminuera le temps. Le temps d'une heure et demie n'était pas négociable. Ce qui était négociable : l'allongement de la matinée et le temps méridien.

Dans ces conditions, pour Bondy autrement, nous votons CONTRE.

15-21 : Installation de bâtiments préfabriqués pour les nouvelles classes

Pour Bondy autrement, à la rentrée 2015, en raison de la hausse démographique sur le centre et le sud de la ville ainsi que le passage en REP de la plupart des écoles, ce qui implique une diminution du nombre d'élèves par classe, le directeur académique a donc octroyé l'ouverture de 14 classes sur la circonscription, ce dont nous ne pouvons que nous féliciter.

Cependant, depuis au moins 5 ans, les effectifs des écoles de ce secteur ne cessent d'augmenter, toutes ces dernières sont saturées. Et alors que les immeubles, grâce à la modification du PLU, poussent comme des champignons aucun projet de construction de nouvelles écoles ne voit le jour. Nous militons pour la réussite scolaire des enfants bondynois mais celle-ci ne peut en aucun cas être favorisée par l'explosion de la taille des écoles : 46 classes sur le groupe scolaire Béthinger-Salengro-Savary, 28 classes sur les élémentaires Ferry-Rostand, 26 classes sur le groupe scolaire Curie, 27 classes sur le groupe scolaire Mainguy-Guéhenno par exemple.

Tous les spécialistes de l'éducation s'accordent à dire que les élèves sont placés dans les meilleures conditions de réussite lorsque les écoles gardent une taille humaine. Un collège ne devrait pas dépasser 500 élèves que dire d'un groupe scolaire de 1200 élèves ?
C'est pourquoi nous votons contre l'installation de bâtiments modulaires qui ne résoudront en rien le problème de surpopulation des écoles du centre et du sud de la commune mais pérenniserai cette situation.

Résumé de la réponse de la maire : « Nous ne souhaitons pas faire des modulaires. On doit accueillir tous les enfants. Les modulaires sont loués car ils ne resteront pas longtemps. Sept ans pour construire une école c'est court. Nous faisons beaucoup de rénovation. Les élus prévoient d'aménager et étendre les écoles. Il faut aller chercher les moyens. Je veux défendre un gouvernement qui favorise la formation des enseignants mais il n'y a pas assez de postulants pour les ouvertures de postes. Le classement en REP pose des problèmes ».

Ce ne sont pas les conditions que nous voulons pour nos enfants, nous votons CONTRE.

15-22 à 15-25 : Modification sur les marchés concernant les écoles.

Ce n’est pas à la ville de supporter ces frais supplémentaires au bout de 6 mois, surtout quand ils s’élèvent à près d’un tiers du montant du marché ! Les appels d'offre sont-ils soumis aux professionnels de la mairie avant de passer en commission ? Une fois les marchés passés qui les suit ?

Dans ces conditions nous votons CONTRE.

15-28 : Adhésion au projet EUROPAN

Les Verts ont voté contre ce dossier. Dépenses inutiles puisqu'il y a déjà le projet Grimbach pour la RN3 et les études des architectes ne trouveront pas de débouchés pour la plupart.

Ali Zahi, du PS, répond qu'ils sont engagés dans le projet et qu'ils ne peuvent plus se désengager ! Pour lui, il est important d'avoir des avis et propositions, les architectes réfléchissent à l'usage des lieux et ils peuvent aider en matière juridique.

15-29 : Avenant à la convention avec l'ANRU (« Rénovation Urbaine »)

Bondy autrement vote CONTRE, et nous le ferons tant que les rénovations urbaines ne seront pas décidées avec les habitants. Et souvent contre eux.

15-40 : Modification du Plan Local d'Urbanisme

Philippe Gautier, des Verts, dit que la ville se densifie avec la construction de 475 logements dont 58 % de logements sociaux en plus de l'ANRU.

Les Verts trouvent le PLU trop laxiste et veulent revoir le PLU en profondeur. Quand il y a des constructions il y a 30 élèves pour 100 nouveaux habitants. Il va manquer des équipements de qualité car la ville n'a pas assez d'argent.

Informations supplémentaires