Quelques dossiers habituels mais c'est aussi l'occasion d'entendre la maire mentir éhontément. Le public était composé de cadres de la mairie et de citoyens. Des amis du PS nous ont dit avoir été assommés de SMS pour être présents… Mais des élus PS/PC/Verts étaient absents, en retard ou sont partis avant...

 

16-1 : Rapport du « médiateur » de la ville sur son bilan d'activités en 2015

Hakim Kadri intervient pour Bondy autrement : Il y a une moyenne de 2 à 3 personnes accueillies par semaine. Comme nous le sollicitons depuis 2008, nous souhaitons que cette mission soit confiée à une personne neutre, n'ayant aucune relation politique avec la majorité actuelle alors que Maxime Attyasse était candidat apparenté PS ! Sur le bilan, nous nous interrogeons sur les interventions réalisées par le médiateur en matière de changement d'appartement, d'expulsions, de problèmes d'insalubrité...

Maxime Attyasse nous répond sur le changement d'appartement qu'il « en manque » à Bondy. Aux personnes concernées, il a conseillé de faire... « une lettre recommandée », il demande aux personnes de lui faire un double pour constater au bout de trois mois qu’elle n’ont pas de réponse. (On sent bien l'utilité de la mission, non?)

Sylvine Thomassin, la maire P«S», déclare à Maxime Attyasse « Personne ne doute de votre neutralité » (elle donne parfois l'impression de ne pas comprendre ce que disent les gens…). Elle ajoute comme un compliment : « Vous avez été un grand serviteur... public ».

 

16-4 : Plan Climat Air d'Est ensemble (PCAET)

Dominique Pierronnet de Bondy autrement explique : « Beau document, nécessaire, certes ! qui propose de promouvoir le covoiturage, développer des transports en commun... Mais les Bondynois qui ont participé aux ateliers en 2008-2009 attendent que les orientations du P.A.D.D se concrétisent par des actions, comme la circulation douce. A ce jour rien de concret.

 

16-5 : Dotation sur le projet urbain (notamment rue Léon Jouhaux)

Dominique Pierronnet reprend la parole et demande si c'est une bonne idée de changer la voirie rue Léon Jouhaux pour réaliser un parking de covoiturage dans trois ans.

La maire répond qu'il y aura aussi des places de parking dans cette rue.

En fait, madame la maire, ne semblait pas avoir lu le dossier précédent (16-4) puisqu'il est prévu de faire de Léon Jouhaux l'un des deux espaces de co-voiturage dans Bondy. Quand on dit que les projets ne sont pas concrets... Et que les élus ne connaissent pas les dossiers...

 

16-7 : Répartition des charges entre les villes d'Est Ensemble (CLECT)

Puisque ce dossier concerne notamment les déchets, Hakim Kadri, de Bondy autrement, demande à la maire ce qui est fait auprès d'Est Ensemble comme celle pour la rue Lucie Aubrac. Il ajoute que l'espace où une voiture a brûlé a mis des mois à être nettoyé à Blanqui.

Madame Thomassin, la maire, commence par dire que la propreté n'est pas toujours de la responsabilité de la ville, mais se rappelant qu'elle est aussi présidente de Bondy Habitat... elle dit qu'il y a un engagement très fort de Bondy Habitat dans son conseil d'administration pour la propreté (alors pourquoi une voiture brûlée reste aussi longtemps?). Elle conclut : « C'est du ressort de chaque citoyen de faire que nos villes soient plus agréables » (Bah tiens ! Ce n'est pourtant pas ce qu'elle avait vendu pour se faire élire aux municipales...).

 

16-14 : Nouvelle taxe liée au Grand Paris et à Est Ensemble .

Hakim Kadri : Il ne devait pas y avoir d'augmentation d'impôts locaux avec la création d'Est Ensemble. Il semblerait qu'il y ait un petit problème alors... puisque ce sont 257 926,90 euros de plus à prélever sur la population de Bondy. La présentation d'un recalcul va modifier les apports des uns et des autres et la métropole du Grand Paris change les critères. Pour arriver à l'équilibre budgétaire il faudra donc rajouter deux millions et demi d'euro d'Est Ensemble et là, il y a de fait une augmentation. A l'heure où les services publics et les salaires des fonctionnaires sont gelés, cette augmentation qui n'améliorera pas le service ni le statut des personnels nous semble anormale. Finalement, une nouvelle institution nous coûte plus cher.

Sylvine Thomassin, la maire, explique que c'est compliqué et qu'il n'y aura pas d'augmentation (lit-elle vraiment les dossiers ? ) et elle conseille de lire un très bon article de son gendre dans le numéro du journal municipal. Pour que nous soyons totalement rassurés, elle dit : « nous avons fait la même chose avec la TOM à Bondy » (et là c'est inquiétant puisque quand le coût de la taxe des ordures ménagères avait baissé à Bondy, les élus PS/PC/Verts avaient compensé cette baisse par une autre augmentation).

 

16-22 : Convention concernant Saint-Benoit du Sault

Disons-le : ce dossier aurait pu passer inaperçu. Mais vous allez voir que la maire montre toutes ses qualités humaines, même dans les détails. On se dit qu'il est temps que finisse la politique monarchiste française avec les roitelets, de haut en bas des institutions.

D'abord Hakim Kadri intervient pour redire notre attachement à Saint Benoit du Sault, à notre « colo » : Nous ne pouvons que nous féliciter de voir notre centre accueillir autant d’enfants. Cela prouve bien qu’il suffisait de s’intéresser  à notre colo et l’exploiter correctement. Ce soir, nous regrettons que vous, la majorité municipale, ayez choisi de vous séparer de notre deuxième centre de vacances « le Prieuré » pour un euro symbolique !  Laissons le partenariat se mettre en place progressivement et nous attendons maintenant que les conventions soient présentées au conseil municipal en avril/mai et non plus en octobre.

Karim Allouache, de l'UDI, prend la parole en disant que notre élu a parfaitement dit ce qu'il voulait lui-même exprimer (est-ce cela qui a énervé la maire ? ), et parle de « la colo à laquelle nous tenons ».

Sylvine Thomassin, la maire, croit alors malin de se moquer de lui : « Mais vous êtes arrivé à Bondy en 2013 ! »

Ce n'est déjà pas très brillant, là-dessus un supporter de la maire dans le public s'esclaffe bruyamment (mais tout seul), la classe...

Karim Allouache dit que c'est faux et qu'il a acheté son premier bien immobilier à Bondy en 1998.

Madame Thomassin, trouvant sans doute qu'elle n'était pas tombée assez bas ajoute : « En tout cas, vous êtes inscrit sur les listes électorales de Bondy depuis 2013 ! ».

Donc, elle est allée voir la date d'inscription sur les listes des élus de l'opposition ?! Et elle s'en vante ?! N'a-t-elle donc rien de plus utile à faire pour la ville ?!

Au fait, Sylvine Thomassin ne serait-elle pas arrivée à Bondy, parce que Gilbert Roger l'a appelée pour qu'elle se fasse élire ? Misère…

 

16-34 : Contrat de la mairie avec un traiteur pour les repas

Hakim Kadri s’interroge : 87 000 euros ont été dépensés pour les repas de 1000 seniors. Un repas à 87 euros, n'est-ce pas surévalué ?

Michel Vioix (PS) répond que « ce sont les prix ».

La maire PS Sylvine Thomassin « confirme ».

C’est vraiment la « gauche caviar ». Dans quel restaurant mangent-ils ?

Nous décidons de voter pour ce dossier cependant pour ne pas priver les Bondynois de ce moment. Mais nous reviendrons sur cette affaire.

 

16-39 et 16-40 : Avenant pour les travaux à Balavoine et Pierre Curie

Nous votons CONTRE : ces avenants changent les prix après la signature du contrat. Nous expliquons à la maire que nous ne votons pas contre tous les avenants mais contre ceux qui ne nous semblent pas justifiés.

 

16-41 : Autre avenant concernant l’électricité à Pierre Curie.

Nous votons CONTRE pour la même raison que précédemment.

La maire Sylvine Thomassin nous répond qu’il fallait bien mettre une alarme incendie… (mais n’était-ce pas prévisible au moment de la signature du marché?!)

 

16-46 : Dénomination de nouvelles rues à De Lattre

Hakim Kadri partage les propositions faites de femmes célèbres pour la dénomination de nouvelles rues et allées dans le quartier De Lattre de Tassigny. Il demande à nouveau, que dans ce quartier soit rappelé la mémoire de Djamel KELFAOUI, acteur le l’animation sociale, culturelle dans ce quartier qu’il aimait tant.

Informations supplémentaires