La maire ayant été frappée par un deuil familial a souhaité rester auprès de sa famille. Michel VIOIX son premier adjoint assure la présidence du conseil municipal de ce soir.

Suite aux violences contre les habitants des bidonvilles, Michel VIOIX lit l’appel au calme et à la raison de Madame la Maire.

Hakim KADRI rappelle toutefois qu’à Bondy, en 2011, c’est la majorité municipale qui avait demandé l’expulsion de son territoire de cette population démunie via un arrêté d’expulsion signé par le Préfet.

Comme vous, bien sûr, nous déplorons ces actes de violence mais aussi, votre manière punitive de stigmatiser cette population par vos actes d’expulsion !

Lors de l’appel, Madame TEKKOUK est surprise d’entendre qu’elle a le « pouvoir de vote »  de Mounir MATILI à en faire rire toute l’assemblée, majorité comprise. Hakim KADRI en profite pour consulter les pouvoirs qui sont rédigés sur une feuille pré-remplie qui ne demande qu’à être complétée ! C’est l’application de la démocratie locale par la majorité PS/PC/EELV.

 

19-5 Vote des taux de fiscalité 2019 

Hakim Kadri rappelle pour Bondy autrement que cette année, le taux baisse pour la taxe d’habitation mais est maintenu pour le foncier bâti.

Pourtant, des Bondynois paieront plus cher !

L’hypocrisie a consisté à voter l’an dernier la baisse des abattements: vous pouvez vous permettre de baisser les taux officiellement pour faire votre publicité mais plus de Bondynois seront assujettis. En supprimant l’abattement général à la base, vous avez augmenté les impôts mais en cachette. Sans la mesure de dégrèvement Macron, les Bondynois auraient réellement vu l’augmentation de l’impôt !

 

19-6 Approbation du Budget primitif de l´exercice 2019

Dominique Pierronnet explique pour Bondy autrement que nous voterons contre ce budget parce que son élaboration se fait sans concertation des habitants, sans même de réunion publique de présentation.

L’urgence majeure pour l’avenir de la ville est d’offrir les conditions scolaires les meilleures possible, or nous continuons de voir des préfabriqués dans les cours de récréation et des mesures comme la cantine gratuite n’ont toujours pas été mises en œuvre.

C’est donc un mauvais budget.

Refus de rendre la cantinegratuite, Philippe GAUTHIER signale que la gratuité n’existe pas, il y a toujours quelqu’un qui paie au bout.

 

19-12 Réévaluation des tarifs communaux pour l'exercice 2019

Nous votons contre.

Hakim Kadri intervient : "Lors du débat d’orientation budgétaire, l’adjoint aux finances rassure le contribuable en le présentant « apaisé ». Pourtant, si nous avons tous le pouvoir d’achat, il manque le pouvoir de payer ! Vous estimez une évolution de 2% des prix à la consommation hors tabac de juin 2017 à juin 2018.

Je suis né et j’ai toujours vécu à Bondy et je m’aperçois que nous ne voyons pas les mêmes choses. Je vois une ville qui se dégrade, se paupérise quand j’observe un nombre grandissants de dettes de loyers à Bondy habitat, des queues s’allongées à la distribution des restos du cœur, des mendiants aux feux tricolores. Pour vous, la ville est « belle », vous ne cessez d’utiliser cet adjectif qualificatif à chaque conseil municipal pour essayer de valoriser vos actions. La sélection de « belles photos » pour illustrer le magazine Reflets ne peut plus cacher la réalité !

Nous nous opposons à la revalorisation de 2% des tarifs applicable en septembre prochain. A ce jour, les salariés, le personnel communal, de l’éducation nationale n’a pas été augmenté de 2% depuis juin 2017."

 

19-15 Attribution de subventions aux associations

Nous votons pour. Mais où sont les femmes? Trop de clubs de foot, et un manque de turn-over. Nous retrouvons chaque année les mêmes associations « amies » !

 

19-17 : Don aux associations

Nous demandons un vote séparé car Valérie Pécresse a déjà arrosé les « Ultras Cathos » les associations le Rocher et Ribat. Sous les yeux, un article du canard enchainé qui déplore l’attribution d’une subvention de 50000€ par le conseil régional.

Nous, nous refusons d’attribuer de l’argent public à la communauté de l’Emmanuel.

 

19-20 : Demande de subvention pour installer de nouvelles caméras.

Nous votons contre.

 

19-29 : Tableau des effectifs

Abstention

 

19-31 : Permis de louer

C’est une bonne mesure. Combien de gens seront embauchés ? Avec quelles compétences ?

 

19-32 Adhésion à l’association coordination eau IDF.

Nous votons pour.

Nous n’avons pas à rougir en présentant la candidature de Dominique PIERRONNET qui, dés 2011, déclenchait l’alerte sur le montant du prix de l’eau. Nous demandons un vote à bulletin secret ! Madame Sylvie Badoux (PCF) est désignée par le Président sans avoir fait acte de candidature ! Résultat : quatre bulletins pour Bondy Autrement et deux blancs.

 

19 – 36 Création du Label Egalité.e

Madame Dalila MAZAAOUI présente cette délibération et elle pense que celle-ci obtiendra l’unanimité du conseil. Encore une fois, elle se trompe en écoutant notre intervention :

C’est ridicule : promouvoir le droit des femmes exige du sérieux, l’écriture inclusive ne consiste pas à mettre un « e » aux noms communs féminins, mais aux mots masculins. Se battre pour l’égalité ne passe heureusement pas par le fait d’écrire une « maison.e », ou une « brebis.e ». Faudra-t-il nous appeler maintenant la ville de « Bondy.e » ? Proposez-nous un projet plus travaillé, cette cause mérite qu’on y travaille sérieusement.

 

19.39 Avenant à la convention CC Val Anglin/Ville de Bondy

Nous votons pour.

Pourra t’on obtenir un premier bilan financier comparatif en fin de d’année 2019 pour évaluer les coûts réels fonctionnement avant et après ce nouveau système de gestion ?

Joël HOUSSIN y avait pensé mais n’a pas eu le temps de le faire !

 

19.40 Modification du règlement des activités péri et extra scolaires

Nous votons contre.

Nous profitons de la présence de l’Adjointe à l’éducation pour obtenir une réponse à la question :

Sans concertation comme nous l’avons précédemment dénoncé dans différents conseils municipaux. Une inquiétude : est ce la modification du règlement qui justifie le nombre grandissant de sanctions disciplinaires à l’encontre des animateurs (trices) ou la qualité de nos animateurs (trices)?......nous attendons toujours la réponse de l’adjointe à l’éducation. Michel VIOIX nous assure qu’il reviendra vers nous pour nous en donner les raisons.

 

19.47 Délibération tarifaire ( forfait Post stationnement minoré)

Nous votons pour.

Nous votons « Pour » le délai de paiement que vous proposez mais nous nous continuons de déplorer la forte augmentation du prix des PV dans notre ville : passer de 17€ à 35€, c’est 106% d’augmentation. Rappelez-vous la misère qui s’installe à Bondy comme nous avons pu le constater lors de la dernière brocante, place Nicole Neuburger !

Demandez aux plus démunis, aux bénéficiaires du RSA, aux personnes vivant avec le minimum vieillesse, et autres ce qu’ils en pensent ?

Pour vous, ce n’est pas un problème. Un PV à 135€ se paie facilement quand on jouit d’un salaire augmenté d’indemnités complémentaires !

 

Informations supplémentaires