Lecture publique en danger dans le 93

 

L’association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis s’est réunie en Assemblée générale extraordinaire le lundi 22 mars à 9h30. Voici le communiqué qui en résulte.

 

Le Conseil général de Seine-Saint-Denis doit voter son budget 2010 le 8 avril prochain.
De premiers arbitrages budgétaires ont été annoncés, particulièrement catastrophiques pour les acteurs et associations culturels du département, notamment pour deux structures qui œuvrent quotidiennement pour la promotion de la littérature jeunesse auprès des enfants, des professionnels de la lecture publique :
De premiers arbitrages budgétaires ont été annoncés, particulièrement catastrophiques pour les acteurs et associations culturels du département :

— Le Centre de Promotion du Livre de Jeunesse (CPLJ), organisateur du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil, verrait sa subvention baisser jusqu’à 80 %, ce qui met en péril la qualité artistique et culturelle du Salon ainsi que toutes les actions et rencontres culturelles ayant lieu autour tout au long de l’année, notamment dans le champ de la lecture publique.

Livres au Trésor, centre de ressources et acteur culturel chargé de l’animation du réseau des bibliothèques de Seine-Saint-Denis, verrait sa subvention tout simplement supprimée, ce qui représente deux tiers de son budget et entraînerait donc la disparition de cette « institution » pionnière, militante, et singulière qui a soufflé sa vingtième bougie cette année.
L’association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis verrait sa subvention baisser de près de 20 % alors qu’elle se voit confier, en plus de ses missions premières d’animateurs de réseau désormais célèbres dans la profession, comme le festival littéraire “Hors limites” et l’animation de groupes de travail (Internet, FLE/LVE, Revues contemporaines, Images et cinéma, comités de lectures adolescentes…), des missions supplémentaires et d’une autre ampleur : formation ; prestation de services aux bibliothèques du département ; aides diverses…
La mobilisation est en cours : des rendez-vous ont été pris avec les responsables à la fois administratifs et politiques du Conseil général ; des courriers ont été adressés au Président; des Assemblées générales extraordinaires organisées ; les élus du département ont été sollicités…
À l’heure actuelle nous ne savons pas ce qu’il ressortira exactement de tout cela.

N’hésitez pas à déposer ICI même vos commentaire ou à nous contacter. Nous vous remercions par avance pour votre soutien.

L’association Bibliothèques en Seine-Saint-Denis.

Informations supplémentaires