Poème Le mal de maire

Nous avons reçu de l'adresse électronique jeunessebondynoise le poème suivant, signé d'un "moussaillon". Considérant que le développement de la culture, et principalement la pratique artistique, est un facteur clé de l'épanouissement humain, nous publions ces vers.

La rédaction

 

 

LE MAL DE MAIRE

Bondynois, Bondynoises ! Matelots... Le queen Mairie prend l'eau...

Le capitaine st Thomas est aux commandes, mais où va le navire ? On se le demande...

Une brèche sur la coque de la jeunesse, a causé notre perte de vitesse...

Au lieu de colmater, notre capitaine nie la vérité et envoie son adjoint écoper....

Ce marin d'eau douce, responsable de cette facture, la rassure : '' Tout va bien, le vent a tourné mais les jeunes vont ramer''...

Ne perdant pas le nord et ménageant sa peine, lui qui vit au sud près de la cabine du capitaine.

Il imposa que dans notre errance nous partagions notre solde avec les mouettes d'Air France.

La capitainerie niera la supercherie... Vive la piraterie !

Hissez haut ! Hissez haut matelots, le queen mairie prend l'eau...

Un moussaillon...

Informations supplémentaires