Qui a dit : la dictature, c’est « ferme ta gueule », la démocratie, c’est « cause toujours » ? Nous voici donc conviés à un grand débat national qui ne débouchera probablement sur rien. A Bondy, nous y sommes habitués, avec les « concertations » et autres « ateliers citoyens » qui nous enferment dans des propositions déjà ficelées à l’avance.

 

Faut-il se contenter de ne pas aller au « grand débat national » ? Non, il faut se mobiliser pour prendre le pouvoir, c’est sans doute plus démocratique que participer à un débat sans pouvoir. De ce point de vue les manifestations de gilets jaunes sont plus « démocratiques » que le débat de Macron.

 

Certes, il faudra se rencontrer et réfléchir ensemble pour construire les propositions concrètes d’un avenir vraiment démocratique. C’est ce que nous proposons le vendredi 8 février à l’école Apollinaire. C’est le sens de notre volonté de « rendre la ville à ses habitants » grâce aux mobilisations citoyennes.

Informations supplémentaires