L'aboutissement de deux années d'efforts collectifs

La CGT des employés territoriaux des neuf villes d'Est ensemble nous communique ce texte. C'est bien volontiers que nous le mettons en ligne.

Un protocole d'accord est désormais signé entre la Communauté d'aggloméra­tion Est Ensemble et les syndicats.

Depuis le début d'année 2009, nous avons travaillé ensemble à la construction d'un projet trai­tant autant que possible de l'ensemble des problèmes posés par le regroupement de person­nels aux conditions d'emploi souvent très disparates. Et il aura fallu une pression considéra­ble de nos organisations tout au long de ces deux années pour que s'ouvrent des négociations.

Si la CGT a paraphé ce texte qui nous a finalement été soumis c'est qu'il entérine un certain nombre de dispositions qui apparaissent plutôt positives pour beaucoup. Des conditions de sécurisation de l'emploi pour les stagiaires et les non titulaires, de la préservation des avanta­ges particuliers acquis dans certaines villes, aux conditions de promotion et d'avancement et au régime indemnitaire, le texte signé va représenter un certain nombre d'aspects intéressants pour la majorité des personnels transférés.

Nous n'y retrouvons pas toutes nos demandes initiales, nous aurions apprécié davantage de garanties sur le droit syndical et sur le développement des activités sociales, mais l'enclenche­ment d'un dialogue plutôt constractif suggérait que nous actions positivement les avancées obtenues.

Cet accord marque donc un point d'étape dans la lutte collective des salariés du territoire pour la reconnaissance de leur apport au service public. Mais toutes les difficultés que la volonté de réforme des collectivités territoriales va provoquer pour le service public et le travail de ses agents sont loin d'être résolues.

D'autres batailles nous attendent. Nous ne pourrons les mener que si nous sommes très nom­breux à nous unir, à agir, et à nous syndiquer.

Informations supplémentaires