La violence verbale s’est transformée en violence physique mardi dernier lors d’une réunion des employés communaux de Bondy quand des individus extérieurs ont perturbé cette réunion et agressé le maire-adjoint chargé des finances, Rachid Younsi, ainsi qu'un employé municipal.

Nous condamnons ces actes et invitons tous les citoyens à ne pas retenir leur expression, à ne pas se laisser intimider.

Bondy autrement, liste citoyenne et alternative à gauche a continuellement exprimé ses opinions sur la politique menée dans notre ville en toute liberté, et notre liste a aussi subi les attaques de ceux qui ne supportent pas la contradiction. Pour rappel, notre militant Vincent Duguet a fait l’objet d’affiches calomnieuses publiées dans le secteur nord, Hakim Kadri tête de liste aux dernières élections municipales a reçu des menaces sur son téléphone lui conseillant de faire attention en rentrant chez lui et lui demandant de retirer sa candidature, faute de quoi il pourrait retrouver sa voiture incendiée ! Lors de la dernière séance du conseil municipal de la précédente mandature, des supporters de l'ancienne maire placés derrière les élu-e-s de l’opposition de gauche ont voulu gêner leurs interventions.

A ces différentes occasions, l'ancienne maire a laissé faire sans exprimer sa réprobation.

Nous espérons que l’enquête de police permettra d’interpeler l’agresseur et ses complices et qu’enfin toute la lumière sera faite sur l’ensemble des plaintes déposées au cours de ces dernières années pour mettre fin à ces évènements inqualifiables.

Bondy autrement

Informations supplémentaires