Je ne peux rester indifférent face à l’autoritarisme de M. Le Proviseur du Lycée J. Renoir.

L’incident survenu au Lycée J. Renoir me rappelle l’époque où M. Jospin, ministre de l’Education Nationale, gérait d’une manière répressive le mouvement lycéen de cette période.

Pour moi la gravité des faits provient du comportement d’un Proviseur qui n’est pas resté digne au regard de sa responsabilité envers les professeurs, les élèves et les parents.

Je considère que M. Le Proviseur n’a pas le droit d’abuser de son autorité pour intimider, humilier et agresser des élèves qui exercent leur citoyenneté.

Refuser la liberté d’expression des jeunes, le dialogue, ouvre les portes à toutes les réactions propres à faire dégénérer un mouvement qui revendique un droit fondamental : l’Education pour tous.

 

Monsieur Le Proviseur à votre place au-delà des excuses que vous auriez dû faire aux élèves, je démissionnerais d’un poste qui mérite le respect des citoyens.

 

Jorge Zuccotti,

Responsable de la Gauche Alternative et Unitaire de Bondy

Pour les faits évoqués ici, voir nos articles précédents : http://bondy-autrement.org//index.php?option=com_content&task=view&id=158&Itemid=132

 

Informations supplémentaires