Depuis plusieurs années, les enseignants et les parents d’élèves s’inquiètent de l’augmentation démographique à Bondy qui se répercute forcément sur les effectifs des écoles et qui a conduit à la saturation de celles-ci et plus particulièrement de celles du centre et du sud de la commune. Les installations de préfabriqués dans les cours de certaines écoles n’ont apporté aucune solution satisfaisante et à l’horizon 2026, c’est 70 classes qui manqueront à Bondy. En effet, les nouvelles constructions du canal n'ont donné lieu à aucune infrastructure nouvelle malgré nos alertes.

Mais comment croire que ce problème se limite aux seules écoles maternelles et élémentaires ?

Les collèges de Bondy sont arrivés à saturation depuis plusieurs années maintenant sans que le Conseil Départemental prenne la mesure du problème.

La reconstruction du collège Pierre Curie ne pouvait à elle seule permettre la scolarisation du nombre croissant d’élèves. Depuis son ouverture à la rentrée 2015, le nombre d’élèves scolarisés au collège Pierre-Curie n’a fait que croître pour arriver à son maximum ces dernières années.

Le collège de la Cité Scolaire Jean-Renoir voit lui aussi ses effectifs croître mais il est impossible de pousser les murs. La direction académique envisage l’ouverture d’une sixième classe de Sixième à la rentrée 2021 alors qu’actuellement l’accueil des élèves est compliqué, sans même parler de l’application du protocole sanitaire qui rend impossible de manger à la cantine pour tous les lycéens.

La rénovation de Brossolette annoncée pour la rentrée 2021 n'arrangera pas l'accueil des élèves.

Quand le Conseil Départemental prendra-t-il conscience de la nécessité de construire un nouveau collège à Bondy ou au moins entamera une réflexion sur la redéfinition des secteurs de scolarisation des collégiens à Bondy et Noisy-le-sec ?

Les élèves ne disparaissent pas d’un coup de baguette magique entre l’élémentaire et le collège. De la même façon, le problème va devenir crucial pour les lycéens dont le nombre ne baisse pas non plus.

Informations supplémentaires