Pendant les vacances de février, Jean-Michel Blanquer avait annoncé une vaste campagne de tests salivaires dans les écoles sur tout le territoire. Et puis plus rien ...

Quand, sans crier gare, jeudi 4 mars, les directrices et directeurs des écoles de Bondy ont appris que l'ARS avait décidé de tester tous les élèves bondynois après les communes de Montfermeil et Neuilly-sur-marne. Cette décision a été prise en raison de la forte propagation du virus dans ces communes. Il a donc fallu recueillir le consentement des familles dans un temps record afin d'envoyer toutes les informations nécessaires à la Direction départementale de l'Education nationale qui a transmis aux laboratoires qui ont commencé à intervenir dans les écoles dès le mercredi 10 mars.

Quand on cherche, on trouve ...

Pour les premières écoles testées, un nombre non négligeable de tests se sont révélés positifs entrainant la fermeture de plusieurs classes.

 

Mercredi prochain c'est au collège et au lycée Jean Renoir que les élèves pourront subir les tests sans doute avec la même incidence.

Informations supplémentaires