BANLIEUE 2

Vous les avez laissés en proie au labyrinthe
Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte…
Quoi! Pour que les griefs, pour que les catastrophes,
Les problèmes, les angoisses, et les convulsions
S'en aillent, suffit-il que nous les expulsions?
Victor Hugo-1871-L'année terrible

 

 

Ce siècle avait cinq ans, aurait écrit Victor...
Quinquenat pour Chirac élu comme Benali.
Sous ses ordres un Villepin, fier comme un matador,
Et sous eux, mais pas fuhrer encore, Sarkozy
Qui soufflait sur les braises encore chaudes du fascisme,
Karchërisant les flammes avec haine et racisme.
  
Paris semblait briller de mille feux!! - Pourtant-
On n'a pas compté les voitures,
Les écoles, les bus, les ateliers –étouffants-
Et les dépots. Que des brûlures !!
  
Ceux qui croyaient au ciel, ceux qui n'y croyaient pas,
Aurait écrit Louis... Juste besoin de thunes...
Entre fric et Coran, comment faire le bon choix ?
Depuis des décennies qu'on leur promet la lune,
A ces teneurs de murs, ces fumeurs de tarpés,
Ils en ont trouvé une : le croissant des mosquées...
  
Ce millénaire avait cinq ans. Nous n'avions su
Stopper misère ni pauvreté.
Entre Sdf, Assedic, R'émistes, et Cmu
Le seuil était bien dépassé
  
Ce siècle avait cinq ans... Dessine moi un mouton,
Aurait écrit Antoine. Mais plus un seul ovin
Pour se panurgiser. Révolutions-bastons.
Le troupeau revendique de gérer son destin.
Il rejoue la grande scène des keufs et des ras l'bol.
Dessine moi un maton au barreau de ma tôle !
  
Depuis bien longtemps le Che a fermé le ban.
Comme Hugo, Saint-Ex, Aragon !!!
Toi et moi,à nous deux, n'avons que 102 ans,
Et nous rêvons révolution...
- Décembre 2006-

Informations supplémentaires