Le gouvernement, c'est comme la mairie : ça entend mal. La mobilisation s'amplifie cette semaine pour faire déboucher la revendication d'une retraite suffisante à un âge raisonnable. Nous reprenons ci-dessous un des appels avec le départ commun de Bondy pour la manifestation de jeudi.

 

 

Démarrée début décembre, la mobilisation contre le projet de réforme des retraites est montée en puissance au cours des dernières semaines : 

-1,5 millions de manifestant·es à travers la France le 5 décembre

-1,8 millions le 17 décembre. 

Pendant les fêtes de fin d’année le gouvernement pariait sur un essoufflement du mouvement ... il n’a pas eu lieu ! Au contraire, davantage de syndicats et de métiers appellent à rejoindre le mouvement. Ne nous y trompons pas, cette lutte contre le système de retraites à points est un enjeu de société, pour nous, mais aussi pour les générations qui nous succèderont.
Et dans l’Éducation ?
Pour apaiser la colère, Jean Michel Blanquer a reçu les organisations syndicales pour évoquer des revalorisations salariales censées « adoucir » les effets de la réforme.
Dans les faits, pas de scoop et rien de concret !
- Pas de chiffrage précis.
- Pas d’engagement clair (si ce n’est une première augmentation en 2021).
- Rien sur les générations concernées.
- Une revalorisation essentiellement sous forme de primes ( et de ce fait, inégalitaire), avec des contreparties notamment sur le temps de travail.
- Rien pour les personnels autres que les enseignant·es.

Dès le jeudi 9 janvier, avec l’ensemble de l’intersyndicale de l’éducation

nous appelons à la grève, une manifestation se déroulera 

le jeudi 9 janvier à 13h30 au départ de la place de la République. 


Puisqu’une seule journée de grève ne suffira pas à faire plier le gouvernement nous appelons à reconduire la grève, dans les écoles, les collèges, les lycées, dès le lendemain le vendredi 10 janvier.

Cette mobilisation historique, des dizaines de journées de grève pour les travailleurs du rail et de la RATP, nécessite notre soutien et notre solidarité. Pour cette raison les organisations syndicales de la Seine Saint-Denis organisent une grande soirée de solidarité le samedi 11 janvier au complexe sportif Nelson Mandela à partir de 19h. En attendant tu peux soutenir les grévistes en donnant à la caisse de grève de la CGT.

Pour te rendre à la manifestation des cars seront disponibles dans les villes suivantes :
- St Denis : cars au niveau de la bourse du travail
- Bagnolet
- Les Lilas
- Aulnay-sous-Bois
- Bondy : 12h30 à la mairie -AG à 9h30
- Bobigny : 10h30
- Blanc-Mesnil : 12h place Gabriel Péri

 

Informations supplémentaires