Voici le site où aller pour demander le référendum (munissez-vous d'une pièce d'identité) :

https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Et voici le texte adopté actuellement par trois forces bondynoises :

Une procédure de référendum d’initiative partagée (RIP) a été engagée, le 9 avril 2019, par des parlementaires français de tout bord pour s’opposer à la privatisation de Groupe ADP (ex-Aéroports de Paris)décidée par le gouvernement d’Emmanuel Macron

Le Conseil constitutionnel a en effet validé la proposition de loi référendaire, déposée le 10 avril par 248 parlementaires, qui entend « affirmer le caractère de service public national des aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et Paris-Le Bourget ». 

Non seulement cette décision met un coup d’arrêt au projet gouvernemental, mais la phase de recueil des signatures va ouvrir neuf mois d’un débat public au sujet de la privatisation des services publics, leviers indispensables à la transition écologique et à l’égalité territoriale, et à  l’impact désastreux de ces politiques sur nos communes.

La partie peut être gagnée. Il faut que 4,7 millions de Français soutiennent l’initiative, un seuil jamais atteint par une pétition en France.

Nous pensons que cet objectif est atteignable à condition d’unir l’ensemble des forces associatives, syndicales et politiques de notre pays opposées aux privatisations des services publics, au bradage du patrimoine national.

Les aéroports de Paris rapportent de l’argent à l’État. L’année dernière, ils ont rapporté 173 millions d’euros rien qu’en dividendes. Après le fiasco de la privatisation des autoroutes, dont le prix des péages a depuis augmenté de 20%, il est nécessaire d’empêcher cette nouvelle PRIVATISATION.

 

Premiers signataires : Bondy Autrement, Bondy Nouvelle gauche, France insoumise, Ligue des Droits de l'Homme (LDH), Parti Socialiste, UDI.

Le sénateur et la députée : Gilbert Roger et Sabine Rubin.

Informations supplémentaires