Conseil municipal

Histoire comme ça

 

 

Un vieux coq avait confié à une poule

la basse-cour qu’il prétendait sienne.

 

« La fonction crée la personne » :

la poule se sentit enfler.

 

Au point qu’elle décida de tout

Sans s’occuper de quiconque.

Que croyez-vous ?

Madame la Poule savait !

C’est du moins ce qu’elle disait.

Je prévois ! caquetait la coquette.

 

Pourtant les poussins s’entassaient

Les bancs du poulailler venaient à manquer.

Construisez un étage !

Installez une cage !

Restreignez le passage !

Piaillait la Générale ovipare.

 

Savez-vous le pire de l’histoire ?

Quand la volaille cessa de se faire plumer

et renvoya Madame à sa couvée,

on l’entendait encore

à voix basse répéter

« Ah si on m’avait laissée

J’aurais tout réglé ! »

 

Quel rapport avec Bondy ?

Les Bondynois, pas plus que les poulets,

ne sont des moutons.

Si la ville continue à se faire sans nous,

nous saurons le montrer.

 

Www.bondy-autrement.org

06.63.60.87.91.

Invitation le samedi 28 janvier à 15h00


 

En 2017, quel que soit le résultat des élections, nous savons déjà que nous devrons nous mobiliser pour nos droits.

Les attaques contre les services publics, l’école, la sécurité sociale, la santé avec les menaces sur l’hôpital Jean Verdier, ne s’arrêteront pas. Il est temps de passer à une 6ème république participative et sociale !

Il est temps aussi de mettre fin au régime de monarchie municipale.

Nous vous invitons à un moment convivial de bilan et d’espoir lors de nos vœux

le samedi 28 janvier 2017

à partir de 15 heures

école Apollinaire rue Barbusse.

Nous vous souhaitons une année la meilleure possible pour vous et votre famille.

 

Plus d’infos ? www.bondy-autrement.org / 06.62.91.83.83.

La réussite scolaire devrait être LA priorité - sept. 2016



En cette rentrée, la réforme combattue par les enseignants des collèges s'applique : tous les programmes changent. Mais l'argent débloqué ne permettra pas d'acheter les nouveaux manuels en nombre suffisant. Les professeurs et les élèves subiront deux fois les mauvaises mesures du gouvernement.


Pour accueillir les élèves, les préfabriqués poussent comme des champignons dans les écoles du centre-ville alors que c'est d’une nouvelle école dont la ville a besoin.


Les 20 milliards donnés chaque année au patronat pour le CICE ont peu d'effet. Ils auraient été plus utiles à l'école.


Développer la connaissance dans la ville, favoriser la réussite scolaire, demanderait d'autres moyens. Pour nous, cela devrait être LA priorité. N'est-ce pas le plus bel héritage que nous pourrions laisser à nos enfants ?



Plus d'infos ? www.bondy-autrement.org / 06.63.60.87.91.

Ensemble, gagnons une école pour nos enfants !

 

 

Vous soutenez notre proposition d’une nouvelle école à Bondy-centre. Nous ne pouvons plus tolérer que les préfabriqués remplacent de vrais bâtiments. L’école doit être la priorité municipale. Beaucoup d’entre vous nous ont demandé comment agir. C’est pourquoi nous vous proposons une réunion publique pour décider ensemble. Une pétition ? Une campagne internet ? Auprès de qui faire les démarches ? Bondy autrement se met à la disposition de cette revendication : nos enfants valent bien qu’on s’y mette tous ensemble !

 

Constituons un comité qui portera cette exigence, rencontrons-nous :

le samedi 19 novembre 2016 à 15h, école Apollinaire

(16 av. H. Barbusse).

 

Tous les citoyens, toutes les associations et organisations sont bienvenus !

 

La ville, ce sont les citoyens qui la font et doivent la décider !

 

Www.bondy-autrement.org / 06.63.60.87.91.

 

Impôts locaux : hausse ou pas hausse ? Juin 2016

 

L’harmonisation des taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères  (TEOM) au sein d’Est-Ensemble a permis de faire baisser cette taxe à Bondy (de 9,70% à 9,44%). Chouette, aurait pu se dire notre maire, une baisse d’impôts, ça ne peut être que bon  pour ma popularité.Patatras, le métier des politiques n’est pas de faire baisser les impôts.

D’où cette idée (géniale ?) : Et si on augmentait le taux de la taxe foncière  du pourcentage de baisse de la TEOM ? (Vous suivez, j’espère ?), ça permettrait de faire passer la taxe foncière sur le bâti (TFPB) de 22,98% à 23,24% sans que ça se voie de trop. 150 000 euros de gagnés, ça vaut le coup d’y réfléchir.

Comme l’an dernier, la réflexion n’a pas été très longue. La mesure a été adoptée par le conseil municipal du 7 avril.

Alors, hausse, baisse, on nous prend pour des billes ? Cochez la bonne case.

Informations supplémentaires