Conseil municipal du 25 juin 2015

 

Une nouvelle démonstration de la maire-mépris de Bondy. Les employés de la ville en lutte contre la suppression des primes pour les malades n'ont même pas eu une date de rendez-vous avec leur patronne. L'UMP (pardon « les Républicains ») qui proposait un vœu pour le centre de Sécu se sont fait envoyer balader (parce qu'ils le veulent bien). Et même la majorité municipale a découvert avec surprise que la maire avait décidé toute seule sur place de lancer une révision du Plan Local d'Urbanisme !

 

15-1 : quotient familial

Bondy autrement se prononce contre : la grille ne différencie pas suffisamment les catégories, en particulier pour la lettre K, dont l'écart de revenu peut aller de 1 à 10 !

Réponse de la maire : le coût réel d'un repas est de 14 euros. "J'aime ce barème qui gomme les effets de seuil". Les études se termineront 1/4 heure plus tard et il y aura possibilté de payer en carte bleue.

 

15-3 : Compte d'administratif

Le taux de désendettement sur 24 années.

Le compte au moins est honnête : il n'y a pas eu en 2014 un budget gonflé tandis que le budget réalisé était riquiqui comme nous l'avions dénoncé.

80 millions de fonctionnement et 36 millions d'investissement.

Cependant on remarquera que les rythmes scolaires et les emplois d'avenir ont coûté cher (3 millions d'euros). Rappelons que les activités proposées ont pourtant été souvent bien décevantes. La précipitation de la ville à entrer dans ces projets avait-elle un autre but pour la maire que de montrer qu'elle était une élève obéissante des ordres du gouvernement ?

Réponse de la maire : ils ne regrettent pas leur choix, la dette est maîtrisée.

 

15-6 : Budget supplémentaire

Il s'agit surtout d'intégrer les reliquats de 2014.

 

Prenons quelques chiffres : 46 000 euros d'investissement en culture, c'est 1/1000 du budget investissement ! Un autre chiffre ? Il y a 641 000 euros pour les élus PS, PC et Verts, c'est plus que le budget de fonctionnement de tout le service culturel (544 000 euros). On pourrait donc doubler le nombre de salariés du service ! Encore un chiffre : les frais de réception passeraient de 69 970 euros à 132 829 euros. Nous ne le voulons pas...

 

A noter aussi que le budget primitif 2015 présenté serait de 125 millions d'euros cette année (80 millions de fonctionnement et 45 millions d'investissement). C'est en tout cas ce que prévoit le budget primitif. Mais nous avions souligné que le budget 2013 voté de 130 millions d'euros n'avait été finalement que de 88 millions d'euros. Un écart de 40 millions d'euros entre le budget primitif et la réalité finale budgétaire ne permet pas de travailler sérieusement. Nous verrons de combien sera l'écart quand le bilan 2014 pourra être fait.

 

- Concernant les dotations de l'Etat, effectivement la baisse de la dotation forfaitaire est compensée par la hausse de la DSU. Mais il faut rappeler que les collectivités locales ont ainsi contribué à dégager des fonds pour payer les 41 milliards au patronat dans le cadre du pacte de responsabilité de Hollande.

 

- Concernant les indemnités forfaitaires données aux élus, elles seront de 641 600 euros cette année. De quoi embaucher une vingtaine de fonctionnaires supplémentaires dans les écoles ou auprès des personnes âgées plutôt que de financer vos partis politiques parasitaires ou de rembourser les traites de vos pavillons. Mais il paraît que c'est pour s'assurer que vous veniez au conseil municipal, il y a pourtant encore quelques absents aujourd'hui.

 

- Les frais de gardiennage et de nettoyage des locaux sont de 3 150 000 euros. C'est avec la gestion de l'eau publique ce qui pour nous devrait retourner au public. N'est-on pas satisfait du travail des gardiens municipaux dans les stades ou les écoles ? Même s'il est vrai que pour certains on les voit plus au moment des élections municipales, ce n'est pas une raison pour privatiser...

 

15-12 Dotation de solidarité urbaine

7,7 millions d'euros ont été touchés en 2014 par la ville à ce titre de l'Etat, il faut dire quels sont les secteurs où cet argent a été attribué.

 

15-13 FSCRIF

5,5 millions ont été donnés par l'Etat à Bondy au titre du Fonds de solidarité des communes d'Ile-de-France en 2014. Il faut produire un rapport pour justifier de l'utilisation de ces sommes.

 

15-14 et 15-15 : garantie du prêt à Bondy Habitat

Nous votons POUR, mais nous sommes interrogatifs sur le VEFA (achat sur plan). Pourquoi Bondy Habitat n'est pas maître d'oeuvre de l'ensemble, quitte à revendre ensuite les 28 logements restants ? Cela permettrait d'avoir un vrai contrôle sur la qualité du bâti et d'éviter des malfaçons qu'on a pu constater dans certaines constructions restantes.

Après l'intervention des Verts critiquant le PLU, la maire répond : nous avons le même projet de ville que vous mais nous avons du mal à nous caler. Nous sommes une majorité solide et nous pouvons avoir des divergences. Il va y avoir 2 stations de métro et un tZEN . Il faut expliquer la densification aux citoyens car il faut densifier autour des stations de métro. Les quartiers pavillonnaires seront préservés.

 

15-17 : signature d'une convention avec la mission locale

La ville avait oublié de signer une convention alors que la loi l'y oblige. On est pour...

 

15-23 : Autorisation à la maire pour les marchés à « procédures adaptées »

CONTRE : il s'agit de laisser les mains libres au maire pour négocier directement avec les entreprises. Disons que la confiance n'exclut pas le contrôle...

 

15-27 : Prime au présentéisme

Le texte d'introduction était prometteur:les nombreuses raisons de l'absentéisme étaient évoquées. Nous espérions que seraient réglés les problèmes apparus avec certains chefs de service ou le sentiment de mépris ressenti par certains employés communaux. Il n'en est rien. Vous déguisez le mise en accusation des employés malades en valorisation de ceux qui viendront malgré les difficultés.

Nous votons CONTRE, l'UMP et l'UDI aussi (même s'ils doivent faire pareil dans les villes qu'ils gèrent...)

L'UDI quitte le conseil municipal après le vote.

Le PS et les Verts votent pour !

Réponse de la maire : "la délibération ne sera pas retirée. Il y a eu assez de concertations. L'absentéisme est coûteux et cela désorganise le service public. Il faut renter dans la vraie vie. Nous avons un médecin du travail, un psychologue, une assistante sociale, un préventeur.

Une démarche sur la pénibilité va être entreprise. Une cellule d'aide aux cadres pour un meilleur management. Il y a une cellule de reclassement. Mais l'absentéisme ne diminue pas. Il faut un choc psychologique. Il y a 93 % de non grévistes. Le dispositif est attendu 10 voix pour au CTP contre 4.

Il y aura une modulation du régime avec des critères comme l'assiduité, la qualité des services, l'acceptation du port des agrès de sécurité. C'est une mesure de justice comprise par 93 % des agents. C'est une gestion efficace des deniers publics et c'est l'intérêt général."

 

15-28 : Compte Epargne temps

La maire veut que les salariés prennent leur temps plutôt que de se le faire payer. Sur le fonds nous préférerions que les salariés prennent des vacances, mais en dernier ressort c'est aux concernés de choisir. Et on ne peut pas changer les règles au cours de la partie. S'il veulent monétiser, ils doivent pouvoir le faire conformément à ce qui avait été accordé.

Nous votons donc CONTRE.

Le PS, les Verts et le PC votent pour.

 

15-31 Projet Educatif de Territoire (PEdT)

La maire : "Nous avons fait beaucoup de consultations  : 3 réunions de concertation avec les enseignants ( 4 présents). Nous avons envoyé un courrier à l'ensemble des parents (30 parents présents)."

Le nombre de présents s'explique peut-être parce que tout le monde sait que la concertation n'aboutit qu'aux décisions que la maire prend seule...

 

15-33 : TAP : convention avec les associations

Nous votons CONTRE, les activités de rythmes scolaires continuent à être décevantes et la réduction du projet ne suffit pas à le rendre meilleur !

 

15-34 : Approbation de la convention pour le PedT (Projet Educatif de Territoire)

CONTRE : très creux par exemple le « pilotage politique interne collégial » n'est en fait qu'une réunion autour de la maire tous les six mois.

Rappelez-nous combien « lecinquièmepole » a été payé pour recopier wikipedia.

 

15-48 : Avenant sur le Mainguy

CONTRE : on se rend compte maintenant de tout cela ? Les concepteurs n'avaient pas imaginer que le préau serait aussi sombre par exemple ?

 

15-50 : enfouissement des réseaux.

CONTRE, ce n'est pas à la ville de payer.

 

15-51 : DSP du parking VINCI

CONTRE

 

15-52 : tarif pour la publicité extérieure

Quitte à fixer un prix, autant que ce soit le plus cher possible. La ville a besoin d'argent, pas de pollution visuelle.

 

15-54 : Contrat de ville

Il est vraiment dommage que les citoyens n'aient pas été associés au travers des conseils citoyens.

POUR

La maire : Nouveau Plan rénovation urbaine 2 ans de diagnostics. Les conseils citoyens vont être mis en place.

 

15-57 : Avenant pour la rue à De Lattre

CONTRE

 

15-64 : Voie Nouvelle à De Lattre

CONTRE : nous sommes favorables à laisser des espaces piétonniers plutôt que d'ouvrir toutes les rues aux voitures.

 

15-68 et 15-69 : Modification simplifiée du PLU

Bondy autrement vote CONTRE, nous insistons une nouvelle fois pour demander que le PLU prenne en compte les habitants avec des débats réels dans la ville.

La maire, Sylvine Thomassin déclare : « Je pense qu'il faut aller à une révision du PLU avec les habitants ». Pour elle, il faut une densification de la ville et une préservation des zones pavillonnaires. Elle conclut : « Je vous remercie de vos questions qui m'ont permis d'annoncer une révision du PLU ».

Philippe Gauthier, des Verts, répond : « Je vous remercie de l'annoncer ». Elle a donc pris la décision seule le soir même sans même les élus de la majorité. De là à croire que le nouveau PLU se fera avec les habitants...

 

Une question orale de l'UMP portait sur le bilan de la commission sur les jeux dangereux, qui devait rendre un rapport au bout de 6 mois et ne l'a pas fait. La maire répond que le rapport devait être finalisé à une réunion le 4 juin mais la réunion n'a pas pu se tenir. Le rapport sera donc présenté au conseil du … 1er octobre. L'élue de Bondy autrement qui a souvent été la seule à participer aux travaux de la commission interpelle la maire en demandant pourquoi elle n'avait pas été informée de cette réunion. Ca doit encore être le service informatique...

 

Enfin le même groupe UMP proposait un vœu pour le centre de Sécu de Bondy. Nous le mettrons ci-dessous. La maire explique que la CPAM a décidé de se défaire des centres dont elle n'était pas propriétaire et indique que la CPAM pourrait plutôt fermer au Raincy (revendiquer une suppression des moyens pour les autres villes est-il vraiment intelligent pour obtenir une mobilisation de tout le département???) « J'ai le sentiment qu'en septembre une solution sera trouvée pour notre bonne ville », ajoute-t-elle. Cependant elle appelle ses élus à s'abstenir sur le vœu. Le PC lui appelle carrément à voter contre. Le PC révèle d'ailleurs que les 3 villes potentiellement préservées seraient Bondy, Aulnay et Villetaneuse (une ville PS, UMP et PC). L'UMP accepte de reporter son vœu pour octobre, quand il sera trop tard.

Informations supplémentaires