Ecole

Temps d'Activités Périscolaires : ça change encore, mais pas forcément pour le meilleur

Depuis 2013, dans le cadre du décret sur les rythmes scolaires, la municipalité a changé les horaires de classes et mis en place les TAP (Temps d'Activités Périscolaires) gratuits pour tous les élèves des écoles maternelles et élémentaires de Bondy à partir de 15h45.

Ce changement s'est effectué dans la douleur et les élèves commencent tout juste à prendre leurs marques, les parents se sont organisés en fonction de ces nouveaux horaires et les enseignants ont également eu besoin de cette première année pour adapter leur mode de fonctionnement à ce nouveau découpage de la semaine.

Quelle ne fut donc la pas la surprise de tous lorsque la mairie a annoncé aux personnels des écoles que, de nouveau, tout allait être chamboulé !

Mais pour quelle raison, allez-vous nous demander ?

Comme nous le pressentions, la commune n'a pas les moyens d'offrir une heure de TAP gratuit par jour à tous les élèves là où l'état ne finance que 45 minutes.

C'est donc uniquement pour des raisons comptables, ce qui était prévisible dès le départ et pour supprimer la moitié des emplois d'animateurs sur la commune et non dans le souci de mettre en place ce qui permettrait la réussite de tous les élèves que les enfants, les parents, les enseignants et les personnels communaux (animateurs, personnels d'entretien, gardiens, …) vont devoir à nouveau changer de rythme de travail en réduisant le temps de classe un jour sur deux.

Il faut dire que le cabinet conseil recruté à grand frais par notre maire pour conseiller sur la mise en place d'un Plan Educatif De Territoire doit bien justifier sa rémunération et proposer des changements même si tout le monde souhaite la stabilité …

Adressée aux parents d'élève élus, l'invitation de Mme la Maire à un petit déjeuner, ne pouvait pas mieux tomber… Notre édile ne se doutait pas qu'elle allait devoir faire face à une levée de bouclier contre son nouveau projet.

Les écoles représentées ce samedi 7 février ont réclamé, à la quasi-unanimité et de façon virulente, le maintien des horaires actuels quitte à raccourcir le temps de TAP de 15 minutes.

Une autre solution consisterait à ne proposer que trois fois une heure de TAP dans la semaine, l'heure restante étant de la garderie (n'est-ce pas déjà le cas lors d'un certain nombre de TAP ?) ou étendre la solution mise en place sur le groupe scolaire Béthinger-Salengro en 2014: placer l'heure d'étude avant l'heure de TAP pour permettre la continuité des apprentissages. Cette expérimentation qui apporte un réel bienfait a été plus que difficile à mettre en place tant le service éducation ne voulait rien entendre. Il continue d'ailleurs à faire le sourd quand il s'agit d'admettre que cela fonctionne bien.

Espérons que Madame la maire entende, pour une fois, la voix, de ses administrés et de leurs enfants…

Informations supplémentaires