Ecole

Rythme scolaire : mauvaise nouvelle

Rappel des faits : Bondy est une des seules villes de Seine-Saint-Denis où les écoles sont ouvertes le mercredi matin. Les conseils d'école ont prisd position pour un retour à quatre jours. La maire ne veut pas les entendre. L'Académie a tranché, mais à l'opposé des conseils d'écoles et des enseignants.

Voici des extraits du compte rendu du syndicat SNUIPP-FSU (http://93.snuipp.fr).

 

Suite au décret Blanquer (Décret n° 2017-1108 du 27 juin 2017 relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques), il est possible pour un maire, conjointement à un ou plusieurs conseils d’école, d’envisager de nouvelles organisations du temps scolaire et notamment de repasser à 4 jours en demandant une dérogation *.

 

Liste des villes qui maintiennent  leur organisation actuelle à 4 jours et demi : 

  • Pantin
  • Le Pré Saint Gervais
  • Romainville
  • Bondy

 

Concernant les villes de Pantin et de Bondy, les représentants du SNUipp-FSU 93 sont intervenus pour demander au DASEN le respect des votes exprimés au sein des conseils d'école des villes respectives, conseils en grande majorité pour le retour à la semaine de 4 jours..

Pour la ville de Bondy,  les parents et les enseignants, accompagnés par le SNUipp-FSU 93,  ont rencontré la DASEN adjointe responsable du bassin 4 et l'IENA lors d'une audience le jeudi 2 février lors de laquelle ils ont exposé les difficultés de communication auxquelles ils sont confrontés avec la mairie. En effet, aucune consultation des différents acteurs n'a été organisée. Ce problème de communication avait déjà été soulevé par le SNUipp-FSU 93 en CTSD Carte scolaire. Les changements de structure d'école (création d'écoles primaires) sont réalisés sans jamais associer les équipes enseignantes.

Le SNUipp-FSU 93 accompagnera dès la prochaine rentrée les équipes pédagogiques qui s'organiseront afin qu'une véritable concertation soit mise en oeuvre sur les villes de Pantin et de Bondy notamment.

 

 

* Le SNUipp-FSU et le SNE ont voté pour ce nouveau décret, le SE-UNSA, le SNUDI-FO et SUD Education ont voté contre. Le SGEN-CFDT et la CGT Educ’action ont refusé de voter au CSE du 8 juin 2017.

Informations supplémentaires