Ecole

Mardi 5 février 18h30 : Information sur la réforme du lycée et du bac

  • Imprimer

 

Parents et enseignants de la Cité scolaire Jean Renoir, du Collège Brossolette, du Collège Curie, du Collège Sellier, du Collège Jean Zay, et du Collège Anatole France : 

INVITATION à une RÉUNION-DÉBAT sur le RÉFORME du LYCÉE et du BACCALAURÉAT 

 

MARDI 5 FÉVRIER

 

à 18h30

Salle des fêtes de la mairie de Bondy

 

Les enseignant.es et parents d’élèves de la ville de Bondy sont très inquiet.es des réformes du lycée et du Bac.

Ces réformes élaborées dans la précipitation et sans concertation avec les principaux concernés, vont renforcer les inégalités au sein de l’école et dégrader les conditions d’apprentissage des élèves.

Réuni.es en AG de ville le 24 janvier lors de la grève des professeurs contre ces réformes, nous invitons les parents et enseignant.es:

 

A ASSISTER À UNE PRÉSENTATION DES RÉFORMES ET A PARTICIPER AU DÉBAT

Les enseignant.es et les parents mobilisés de Bondy et Pavillons s/bois soutenu.es par leurs organisations syndicales SUD, SNES, FO et des élu.es FCPE.

 

 

Le petit Jean-Michel B. voulait être ministre de l'éducation nationale mais s'est fait recaler de ParcourSup...

Élève du 93 :

  • Son collège avait subi une forte baisse des moyens à la rentrée 2019 avec encore moins d'enseignant.es, devant assurer bien plus d'heures sup avec moins d'assistant.es d'éducation et d'infirmier.es.

  • Au lycée, les classes comptaient 35 élèves depuis la réforme Blanquer de 2019

  • Son prof de math en arrêt maladie à plusieurs reprises n'a pas été remplacé au collège comme au lycée

  • Il a bénéficié d'un choix d'options bien moins large que dans d'autres académies (LV2, langues anciennes, etc.)

  • Son orientation s'est faite par défaut (fermeture des CIO avec un.e conseiller.e d'orientation présent.e un jour par semaine)

  • Il a dû choisir des « spécialités » en fin de 2nde sans avoir conscience que certaines seraient indispensables à son orientation post bac 

  • Il a passé un bac de plus en plus local avec 40% d’épreuves locales et de contrôle continu.

  • Et bien sûr ParcourSup ne l'a pas jugé prioritaire dans ses vœux de formation . . .

 

CE QUE NOUS VOULONS 

1 Améliorer les conditions d'apprentissage 

      • Recrutement de personnels formés

      • Diminution du nombre d'élèves par classe

      • Des moyens pour les élèves à besoins particuliers

2 Une école qui assure une véritable égalité des chances

  • Suppression de ParcourSup et retrait de la réforme du lycée

  • Une politique au service de la réussite de vos enfants

  • Non aux économies qui sacrifient leur avenir !

 

3 Une école qui respecte ses personnels

      • Des enseignant.es mieux formé.es et valorisé.es !