Ecole

Communiqué de presse n°1 du 7-2-2019 de la cité scolaire Jean Renoir de Bondy (93)

Aujourd’hui, jeudi 7 février, la cité scolaire Jean Renoir de Bondy rejoint le mouvement de grève reconductible engagé en Ile de France contre la réforme du lycée et du baccalauréat imposée par M. Blanquer.

Cette mobilisation se construit depuis des semaines à Bondy et Pavillons S/bois à travers les réunions et les rencontres avec les parents d’élève, des manifestations et des journées de grève du 14 décembre, du 24 janvier et du 5 février.

D’ores et déjà, nous avons prévu de participer à la nuit d’occupation des établissements du 12 février et prévoyons une manifestation avec les parents le samedi 16 février.

Nous tenons à rappeler que les enseignants sont en grande majorité totalement hostiles à cette réforme, contrairement à ce que le ministre affirme :

- Cette réforme se met en place sans aucune concertation, aucun « débat », aucune écoute des besoins et demandes des enseignants, et sans tenir compte de l’avis défavorable du Conseil supérieur de l’éducation sur la réformes du lycée et les programmes.

- Elle se met en place dans une telle précipitation que nous ne pouvons préparer les élèves de Seconde à ce baccalauréat qu’ils passeront dès l’année prochaine, faute d’informations suffisantes.

- Cette réforme va amplifier les inégalités sociales et territoriales puisqu’il s’agira d’un examen local, interne à chaque établissement.

- Elle aboutit à des offres éducatives très inégales entre les établissements puisque tous ne disposent pas du même nombre de spécialités et s’accompagne d’une réduction des moyens alloués : ainsi, dans notre établissement, il faudra choisir entre les options théâtre, cinéma et EPS dès l’année prochaine.

- Enfin, cette réforme va permettre de supprimer 2650 postes dans le secondaire : par exemple, dans notre établissement, des postes de contractuels sont menacés.

 

Informations supplémentaires