Bienvenue sur le site de l'association Bondy autrement

"Bondy autrement" est une association créée en 2007 qui se donne pour objectifs de réfléchir et d'agir pour une politique alternative et participative à Bondy.

Aux élections municipales de mars 2014, 1255 électrices et électeurs ont soutenu cette démarche d'une gauche citoyenne, alternative et participative (10,72% des exprimés et 2 élus).

N'hésitez pas à nous contacter sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou au 06.63.60.87.91., et restez informé-e en  vous inscrivant pour recevoir la lettre électronique ("newsletter") qui paraît le lundi.

https://www.facebook.com/bondyautrement/

Bonjour à toutes et tous

Je viens d'apprendre le décès, survenu le 27 juin, de Chantal CATANT. Elle était âgée de
92 ans.
Chantal Catant était une adhérente de très longue date de la LDH et, non seulement de notre section actuelle, mais de l'ancienne section de Bondy dont son mari fut longtemps le président et elle-même membre du bureau de section.
Elle nous fut d'une aide précieuse en 2008 au moment de la création d'une nouvelle section et de la transition de l'une à l'autre. Son âge et sa moindre mobilité l'éloignaient des activités militantes, mais elle assistait assez souvent aux ciné-débats que nous organisons au cinéma Malraux.
Sa disparition nous attriste et nous adressons nos très sincères condoléances à sa sœur, à ses enfants et à l'ensemble de sa famille.

Une cérémonie est prévue mercredi 4 juillet à 14 h en l'église de Bondy Nord, avenue
Suzanne Buisson.

Jean-Michel DELARBRE
Secrétaire de la section
--
Section locale de la Ligue des droits de l'Homme Bondy - Noisy - Rosny - Bobigny
c/o Centre socioculturel des Marnaudes rue Offenbach 93110 Rosny sous Bois
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 89 30 86 15

Je hais le nouvel an, par Antonio Gramsci.

 

Chaque matin, à me réveiller encore sous la voûte céleste, je sens que c’est pour moi la nouvelle année. C’est pourquoi je hais ces nouvel an à échéance fixe qui font de la vie et de l’esprit humain une entreprise commerciale avec ses entrées et sorties en bonne et due forme, son bilan et son budget pour l’exercice à venir. Ils font perdre le sens de la continuité de la vie et de l’esprit. On finit par croire sérieusement que d’une année à l’autre existe une solution de continuité et que commence une nouvelle histoire, on fait des résolutions et l’on regrette ses erreurs etc. etc.

Informations supplémentaires