Ecologie

Le retour de Dédé la terreur : Santini tente un coup de force contre la démocratie locale (et prochaine réunion du comité sur l'eau)

  • Imprimer

Le comité syndical du SEDIF du 18 octobre a souhaité résilier la convention provisoire qui le lie à Est Ensemble. Le prétexte est que Noisy-le-Sec voulait adhérer au SEDIF malgré l’avis d’Est Ensemble.

Pour rappel, cette convention permet à Est Ensemble de mener la réflexion sur le passage en régie publique.

Comme l’an dernier à la même période, M. Santini menace les élu-es territoriaux de ses foudres. Quinze jours plus tard, M. Santini rencontrait les trois présidents et acceptait que les trois territoires ne fassent pas partie du SEDIF…

Face à cette vaine agitation, la Coordination Eau Île-de-France appelle Est Ensemble à accélérer les préparatifs de sortie définitive du SEDIF et de mise en place d’une régie publique. Pour anticiper des négociations sans doute tendues avec le SEDIF, il faut maintenant une équipe dédiée au sein du territoire. Cela vaut le coup, comme l’ont montré les exemples de Grenoble, Paris, Nice, Montpellier et tant d’autres villes passées en gestion publique ces dernières années!

Depuis sa création en 2010, Est Ensemble est traversé par le débat autour de la gestion de l’eau. Ce dossier est devenu emblématique pour le territoire. Il constitue un enjeu fort pour le renouvellement des élu-es territoriaux en 2020. Dans l’intérêt de tou-tes, il faut donc réussir ensemble, élu-es, associations et citoyen-nes, œuvrant pour l’eau bien commun.

 La prochaine réunion du comité pour une gestion publique de l’eau aura lieu

au petit salon de la mairie

le jeudi 15 novembre à 19h