Lors du premier conseil municipal, Gilbert Roger a annoncé que l’Etat enlevait 100.000 euros de dotation à Bondy.
Aurions-nous trop d’aide aux devoirs ? trop d’animations culturelles ? trop d’initiation au sport ?
Ou plutôt l’Etat a-t-il seulement l’intention de s’occuper de fliquer la société et de faire des cadeaux fiscaux au patronat, tout en abandonnant la banlieue ?
Au service des Bondynois-s, ces 100.000 euros, ce sont 2 postes ? 3 postes ? 4 postes ?
Il nous les faut !
Ca suffit de protester dans l’enceinte du Conseil Municipal pour se donner bonne conscience, il est temps d’aller dire en préfecture ce que l’on pense de ce gouvernement et de ses restrictions budgétaires ! « Bondy autrement » appelle les citoyens à en débattre pour décider d’une initiative lors de la soirée du vendredi 28 mars, à 19h00, salle Blanqui.
Pour Bondy autrement,
Vincent Duguet

Informations supplémentaires