Luttes locales

ICADE : le public meilleur que le privé

ICADE : le public meilleur que le privé

 

ICADE, ancienne SCIC, possède 600 logements à Bondy, la cité des fleurs, appelée aussi Cité du stade. Nous avons déjà eu l’occasion de faire connaître sur ce site la vente par ICADE d’une partie de son patrimoine (pour revoir les articles, cliquez  ICI).  C’est notamment le cas à Bondy.

Lire la suite : ICADE : le public meilleur que le privé

Icade: Les vautours s'affairent !

Icade: Les vautours s'affairent !


Depuis l’annonce en décembre 2008 du PDG d’ICADE, Serge Grybowski, de vendre l’ensemble du patrimoine d’ICADE, l’opinion par étape, découvre la monstruosité du projet de cession.


Une vente honteuse, or ICADE avec l’accord du Président de la République, engage une opération scandaleuse où l’on vend le patrimoine avec les locataires et le personnel, nous voilà revenus aux temps seigneuriaux où ceux-ci vendaient leurs terres avec les serfs.


Une vente spéculative ou le prix de vente annoncé par ICADE est supérieur à deux fois le prix estimé lors de son acquisition en 2006 et qui de plus, 50 % seront affectés aux actionnaires. Alors que pendant des années ICADE a pressuré les locataires en appliquant le scandaleux article 17c qui permet aux propriétaires privés de relever le loyer lors du renouvellement du bail au prix du marché et un nombre important de locataires d’ICADE ont vu leur loyer augmenter de 50 %, 100 % voire plus. Egalement ICADE a goulûment récupéré illégalement des charges locatives (charges de gardiennage) et surtout a fait des millions d’économies en ne réalisant pas les travaux nécessaires aux habitants.


Une transaction avec les organismes HLM, qui, si elle était acceptée par l’Etat, au travers des prêts accordés par l’Etat privant la construction de logement sociaux de plusieurs dizaines de milliers de logements sociaux.


Pour mieux faire le montage financier, ICADE n’a rien trouvé de mieux que de faire appel à un financier décrié et de renommée douteuse Jean-Marie Messier et la BNP, chacun de ces intervenants étant indemnisés par ICADE pour un montant de 3 millions d’euros.


Pendant ce temps où la crise est bien présente dans les familles, avec un nombre important de celles-ci qui n’ont pu partir en vacances, les vautours se vautrent dans les supers profits.


Cela est inacceptable, moralement et financièrement, la Confédération Nationale du Logement appel à stopper la procédure de vente et demande la mise en oeuvre rapide d’une commission d’enquête parlementaire sur la cession d’ICADE.


CNL le 7 août 2009

 

ICADE : commission d'enquête?

SI VOUS NE POUVEZ PAS LIRE LA SUITE DE CET ARTICLE, CLIQUEZ ICI .

ICADE : commission d'enquête?

Vous connaissez ICADE? A Bondy, ce sont près de 600 logements. La vente de ces logements sociaux est prévue. Des députés demandent une commission d'enquête.

Lire la suite : ICADE : commission d'enquête?

Scandale Icade : le logement social amputé de 3 milliards

 SI VOUS NE POUVEZ PAS LIRE LA SUITE DE CET ARTICLE, CLIQUEZ ICI .

Scandale Icade vente 35 000 logements sociaux.3 milliards euros Scandale Icade : le logement social amputé de 3 milliards d'euros, discrètement... scandale icade 35000 logements sociaux 3 milliards euros 4732

Le logement social amputé de 3 milliards d'euros sur un simple claquement de doigts. Icade, en partie propriété de l'Etat, met en vente ses 35 000 logements sociaux acquis grâce à de l'argent public. Bénéficiaires : les actionnaires privés et l'Etat, qui s'empressera de réutiliser son pactole à des fins plus juteuses... Un scandale ordinaire...

Lire la suite : Scandale Icade : le logement social amputé de 3 milliards

ICADE : non à la vente du logement social

SI VOUS NE POUVEZ PAS VOIR L'IMAGE CI-DESSOUS, CLIQUEZ ICI .

ICADE : non à la vente du logement social

Lire la suite : ICADE : non à la vente du logement social

Informations supplémentaires