Luttes locales

Assez de mépris !

Assez

 

de

 

mépris !

Vous avez été nombreux à nous demander notre avis sur ce qui se passe rue Jean Lebas, voici un petit résumé de nos interventions… Et maintenant si on en profitait pour se prendre en main ? C’est chez nous ! La ville est aux habitants, pas au maire !

 

Que se passe-t-il rue Jean Lebas ?

 

Le stationnement

Une quarantaine de places dans la rue alors que nous sommes 350 familles… Visiblement on a du mal à compter du côté de la mairie !


Les poubelles enterrées

Le cabinet chargé d’étudier l’implantation avait déconseillé ces poubelles. On voit le résultat ! pleines, provoquant des tas extérieurs, malodorantes.

 

Les jets d’eau

Qui donc a eu cette idée ? 12 fontaines coincées entre 3 voies de circulation automobile… Et qui ont même fonctionné plusieurs jours en hiver !

 

Voir notre VIDEO « Rue Jean Lebas, merci monsieur le maire ! » sur www.dailymotion.com/Bondy-autrement

La sale méthode de la mairie

 

Zéro concertation

Personne dans la rue n’a été concerté… D’où la merveilleuse réussite de ces 3 projets. Nous sommes capables de faire mieux si nous décidons nous-mêmes…

 

Alors pourquoi ?

En ce qui concerne les poubelles enterrées, c’est une demande de la police de Sarkozy de supprimer les poubelles afin d’éviter les feux en cas d’émeutes… ils ont pensé à tout sauf à nous !

 

« C’est la faute aux habitants »

Quand Bondy autrement a posé la question au maire en plein Conseil municipal, voici quelles ont été ses réponses :

- sur le stationnement, il explique que la mairie n’a pas à fournir des stationnements à la place de Bondy Habitat ?! Mais il a mis son « copain » Ong à la tête de Bondy Habitat. De qui se moque-t-on ? ! Le maire proteste contre les gens pas civiques qui se garent sur les trottoirs (mais où se garer sinon ? !)

- sur les poubelles enterrées, pareil : ce sont les habitants qui ne sont pas civiques (mais quand les poubelles sont pleines, que faire même quand on est « civique » ?)

- sur les jets d’eau, il dit : pourquoi pas à Bondy, il y en a aussi à Paris. Tu parles d’un argument ! Pourquoi ne pas faire une Tour Eiffel, aussi ?

Que faire ?

 

Face à une mairie sourde et aveugle, face à ces faux démocrates qui empêchent les habitants d’être acteurs, il est parfois difficile d’envisager une solution.

 

C’est notre environnement, protégeons-le !

L’idée de recycler est une bonne idée, même si elle est mal mise en œuvre chez nous. C’est protéger la planète, la nôtre aussi, en réutilisant les matières premières. Le tri est donc nécessaire. Même si le système a été mal choisi, c’est nous que nous punissons en laissant traîner les déchets.

 

Rencontrons-nous !

Pour ne pas toujours subir les décisions du maire, discutons, agissons ensemble. Chacun a sa place dans l’ensemble : associations, amicale de locataires, initiatives individuelles. Nous pourrions décider des actions à mener, boycott, pétition, lettre au préfet, etc.

Nous n’avons rien à attendre de ce maire, ni de Mme Thomassin qui doit le remplacer et qui traitait il y a quelques temps de jeunes Bondynois de « macaques ». Leur mépris nous honore !

 

Correspondons !

En 2011, Bondy autrement a lancé l’idée des correspondants : des Bondynois que vous connaissez et qui nous transmettent des informations. Par ce biais, nous voulons être encore mieux le porte-voix de ceux à qui on ne donne pas la parole et qui ont décidé de la prendre. N’hésitez pas (06.63.60.87.91. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Informations supplémentaires