Luttes locales

Lettre ouverte à la maire de Bondy

Voici le courrier que le syndicat CGT a rendu public.

 

Du rififi à la mairie (encore)

 


La maire semble avoir brutalement mis fin au contrat de son directeur de cabinet.

Les élus de Bondy autrement ont envoyé un courrier électronique pour demander des explications sur cet évènement qui fait du bruit en mairie.

Pas de réponse à l'heure où nous publions.

Les citoyens n'ont malheureusement pas le droit de révoquer leurs élus, eux.

Nous vous tiendrons informés des éléments dont nous disposerons.

Bondy autrement

L'heur(e) est grave !

Nous avons déjà publié le tract de la CGT sur le même sujet. Voici celui de FO.

 

Dès le 1er juillet 2015

Voici la double peine à Bondy

 

Les élus de la majorité et l'administration vont faire appliquer aux agents qui tombent malades, à compter du 1er juillet une suppression du régime indemnitaire avec RÉTROACTIVITÉ. Plusieurs types d'arrêts seront remis en cause : arrêts maladies, enfants malades, etc... OUI que du social.

 

LA PRIME D'ASSIDUITÉ ou la prime d'austérité ?

 

POUR EN BÉNÉFICIER IL FAUDRA AVOIR UNE SANTÉ DE FER !!!

 

 

Si vous êtes malade plus de 3 jours dans l'année vous n'aurez jamais la totalité de cette prime. Malade plus de 5 jours, vous n'aurez pas non plus cette prime et en plus vous allez perdre de l'argent puisque chaque absence sera supprimée du régime indemnitaire.

 

Le syndicat F.O. des communaux de la ville de Bondy s'oppose à cette politique d'austérité, autoritaire et méprisante envers les salariés, qui ne cesse de s'amplifier depuis plus d'un an.

 

À cela s'ajoute le recul de l'âge de départ à la retraite à taux plein et le gel du point d'indice :

 

VIEUX, MALADE ET PAUVRE.

 

 

Nous demandons à tous les collègues d'être solidaires et de se tenir prêts à faire front, pour se défendre !

Pour le syndicat FO, faire baisser l'absentéisme c'est :

 

  • l'amélioration des conditions de travail des agents,

  • la reconnaissance du travail,

  • un vrai management,

  • un plan de formation,

  • des fiches de postes à jour pour tous.

 

 

IMPORTANT : Depuis la refonte du régime indemnitaire, vécue comme injuste par la majorité d'agents de la catégorie C, votre syndicat F.O. des communaux de Bondy revendique et exige l'augmentation de l'I.A.T. à un coefficient de 2,5 au lieu de 1 et l'augmentation de l'I.E.M.P. à 3 au lieu de 1.

La Droite y pensait « LA GAUCHE BONDYNOISE » le fait :

Stop au matraquage : Suppression de la prime de départ volontaire, suppression des bonbonnes d’eau, réduction des budgets, suppression de certains services et aujourd'hui le non-paiement- du compte épargne temps.

ENSEMBLE DISONS STOP

Mesdames, Messieurs les élus municipaux : STOP

Cessez de faire des économies toujours sur les plus faibles ! N'hésitez plus, appelez nous au 06 24 62 88 39 ou au 0148 50 41 29

Santé des employés de la mairie

Notre site Bondy-autrement avait déjà publié les déclarations des syndicats concernant le dispositif de "lutte contre l'absentéisme" de la maire (ici notamment)... Nos conseillers municipaux, Hakim Kadri et Dominique Pierronnet, avaient d'ailleurs voté contre : c'est le point 15-27 du conseil municipal du 25 juin dernier (à voir ici). La déclaration ci-dessous confirme nos craintes, elle a été prononcée par la CGT au Comité Technique Paritaire du 1er octobre.

La CGT recense de nombreux agents désemparés par ce dispositif totalement discriminatoire.

La Maire dénonçait des abus connus et non sanctionnés et aujourd'hui c'est tout le personnel qui le paie ! Ainsi, des agents exemplaires, se retrouvent accidentellement arrêtés pour maladie avec des retraits de régime indemnitaire. Une sanction pour tous ?

Comment qualifier ces procédures instituées par la municipalité ?

Aujourd'hui les agents se sentent obligés de venir travailler même en étant souffrants, sous peine de pénalité financière. Il y a de véritables problèmes d'HYGIENE, de SECURITE et surtout de CONSCIENCE.

 

Comment la municipalité gère-t-elle les agents venant au travail alors qu'ils peuvent être contagieux pour les bébés, enfants, les personnes âgées... dont ils s'occupent ?

 

Que compte faire la municipalité ?

 

Les agents malades recensés viennent au travail épuisés ce qui maximise les risques d'accident au travail pour eux.

 

Que compte faire la municipalité ?

 

Psychologiquement les agents souffrant viennent travailler malgré tout, et pourtant affaiblis ; leur travail risque d'être qualifié d'insuffisance professionnelle.

 

Que compte faire la municipalité ?

 

Dans l'attente d'un retrait de ce dispositif, de réelles négociations avec l'ENSEMBLE des syndicats, la CGT demande officiellement à la municipalité de fournir des MASQUES DE PROTECTION aux agents pour éviter les contaminations, de RESPECTER LA LOI. Et ce n'est qu'un début, l'hiver arrive...

 

RAPPEL : La municipalité a obligation de préserver la santé de ses agents et sa protection. Comment compte-t-elle respecter la LOI sachant que pris à la gorge financièrement les agents viennent travailler alors qu'ils sont souffrants, alors qu'ils sont contagieux... ?

 

Maladie en mairie : tract de la CGT

Nous reproduisons le tract des agents communaux.

 

Informations supplémentaires