Nous mettons en ligne le tract de la CGT des employés de la mairie.

Les agents en souffrance ont exprimé leur colère mais surtout leur détresse, lors de l'Assemblée Générale du 3 octobre qui a réuni de nombreux agents d'horizons différents.

Une pétition mise en place a rassemblé de nombreuses signatures.
En réponse, l'Administration reçoit individuellement les agents (faites vous accompagner !) qui ressemble de près à un entretien disciplinaire, au cours duquel on vous rappelle que vous avez un droit de réserve et que vous ne le respectez pas en osant parler de votre situation. MENACES... ?

La CGT demande un CHSCT extraordinaire.

C'est à notre employeur d'assurer notre santé au travail. Le CHSCT est une instance composée d'élus, hiérarchies et syndicats permettant de traiter la souffrance des agents et des problèmes liés au travail.

Or, depuis plus d'un an la municipalité ne remplit pas son obligation !


Elle refuse de reconnaître la souffrance des agents au travail (elle ne valide pas les demandes d'accident de travail pour risques psycho sociaux).

Nous avons demandé à l'administration de nous communiquer les documents permettant de prévenir le mal-être dans les services (nombre d'absences, rapports, incidents dans les services concernés par certaines directions de pôle...).

Nous demandons également quelles mesures notre collectivité envisage de mettre en place pour éviter que le mal être ne s'aggrave...

Nous n'en resterons pas là !

Si vous avez un témoignage à nous faire parvenir, une suggestion, nous le porterons lors de cette séance !

Les situations sont traitées collectivement et sont non nominatives.

Ensemble, nous pourrons préparer un CHSCT exclusif afin de faire prendre en compte la douleur de nos collègues et qu'elle soit écoutée de façon plus sérieuse et plus humaine.

Informations supplémentaires