Luttes locales

Incendie au 4 rue Apollinaire, jusqu'à quand ?

Depuis l'incendie du 16 avril, voici l'état du hall.

Bondy Habitat vous doit plus qu'un logement, disaient-ils ? C'est sûr !

Madame Thomassin, la maire et Présidente de Bondy Habitat, devait être occupée à vendre des terrains publics au privé, comme le garage municipal, elle n'avait pas le temps de s'occuper des locataires du 4 rue Apollinaire. 

 

 

 

 

 

Logement : construisons des solutions

 

Une quarantaine de Bondynois est venue à la réunion sur le logement le 14 juin. Poursuivons ce travail.

Les nouveaux projets immobiliers, comme sur le Canal de l’Ourcq, prévoient de baisser le taux de logement social, de 40 % à 30 %. Cela ne répond pas aux besoins, il faut gérer la ville pour ceux qui y vivent aujourd’hui et pas en imaginant ceux qui y viendront hypothétiquement dans le futur.

Il faut penser aux écoles et aux établissements de santé correspondant, d’où la nécessité de défendre l’hôpital Jean-Verdier et les nouvelles écoles nécessaires.

Il faut répartir les HLM dans toute la ville, cela signifie qu’il faut du logement social dans des quartiers comme les Coquetiers, au Mainguy ou dans le centre-ville. La réalité ne correspond pas toujours aux préjugés : le logement social peut être de très grande qualité, à l’inverse les copropriétés peuvent être très dégradées, et c’est le cas notamment sur Bondy.

Nous avons des besoins en logements plus grands, ils peuvent être créés en transformant deux petits logements. Mais il y a aussi besoin de studios et de F2 pour des jeunes adultes qui quittent le foyer de leurs parents.

Ascenseurs, ça bouge ?

Suite à notre réunion où les locataires du quartier se sont plaints, les choses semblent avoir bougé. Mais pour combien de temps ? À force de voir des ascenseurs en panne, on peut se demander si c’est la situation normale.

Non !

Imagine-t-on que, dans les grands immeubles parisiens, les choses se passent ainsi ?

Les entreprises concernées traitent-elles toutes les demandes à la même hauteur ? Il y a pourtant du monde à embaucher pour des interventions rapides et efficaces. Des jeunes à former.

Et si les bailleurs publics avaient un service spécialisé, et si un service public se consacrait à cette tâche ?

Ça ne remplacera évidemment pas de mieux se connaître entre voisins pour éviter les incivilités.

Rencontre le vendredi 5 juillet à 19h

Maternelle Jean Zay

68 route d’Aulnay

 

 

Agression contre les personnels de Bondy Habitat: ça suffit !

 

Alors que Bondy Habitat a développé jadis un discours sur les locataires comme « clients », certains ont dû croire qu’ils étaient les rois. Cela a fait que plusieurs agressions verbales ou physiques ont eu lieu contre des personnels de Bondy Habitat, particulièrement les gardiens.

Or, ce sont justement les personnels qui sont en contact avec les locataires, à l’inverse de la direction de Bondy Habitat qui est inaccessible, protégée par des accès contrôlés.

Locataires et salariés partagent le même quotidien, la solidarité doit primer.

Bondy Habitat ferait mieux de lancer des initiatives pour faire collaborer les locataires et les personnels et rapprocher ainsi les uns et les autres au lieu de les opposer.

 

Madame la maire, et présidente de Bondy Habitat,

Je viens de recevoir une proposition de logement ! Ma demande remonte à février 2009. En dix ans, c'est la première fois qu'on me propose un logement de Bondy Habitat.

Faut-il en déduire qu’il suffisait d'attendre ? Après tout, il paraît que la grande justice des « points » guident les attributions de logements transparentes…

Premier problème : au bout de dix ans, je n’ai que 361 points et le site de Bondy Habitat de « cotation » m’annonce que mon dossier ne pourra pas être étudié avant 450 points. Savez-vous vraiment compter ?

Je me demande si l'approche des élections y est pour quoi que ce soit ? J’ai un doute : est-ce que le fait d’être un des animateurs de Bondy autrement a ralenti mon dossier pendant dix ans et l’a accéléré un an avant les élections municipales ?

Surtout que la proposition est délirante : c’est un pavillon qu’on me propose… Là, vous comprendrez ma (grande) surprise !

Soyons clairs : à Bondy autrement, nous ne nous vendons pas ! En revanche, nous revendiquons la justice pour tous.

De cette expérience, je tire une leçon : les « points » de Bondy Habitat qui permettent l’attribution des logements sont totalement bidons ! Il est temps que Bondy Habitat arrête de mentir aux demandeurs de logements. C’est pourquoi il y a déjà plusieurs mois, Bondy autrement a d’ailleurs élaboré avec des citoyens un nouveau barème dont nous voulons qu’il soit obligatoire.

Vincent Duguet

 

 

Réfléchissons, agissons ensemble pour le droit au logement !

Maternelle Jean Zay (68 route d’Aulnay)

le vendredi 14 juin 2019 à 19h00

 

Attribution des logements : notre proposition

 

Pour nous, la Commission d’attribution (CAL) doit être présidée par l’opposition municipale et le site internet doit être honnête.

Incendie : Relogement immédiat exceptionnel

 

1ère catégorie de priorité

200 points

Handicap (malvoyant, chaise roulante, manque de mobilité) à 80 % et plus

Sans-abri (domiciliation administrative) / Violence conjugale pour reloger la victime et les enfants (dans le cas d'attente d'une décision de justice) /

Situation de danger entre voisins (avérée par un rapport de police)

 

2ème catégorie de priorité

100 points

Logement trop petit pour des enfants : enjeu scolaire

Divorce avec des enfants

 

3ème catégorie de priorité

50 points

Décohabitation liée à un divorce

Relogement de locataire dans un logement insalubre

 

4ème catégorie de priorité

25 points

Décohabitation d’un enfant adulte

Rapprochement d’une personne âgée de ses proches

 

+ Attente

1 point par mois

Loi ELAN : en arrière toute...

 

La loi votée par les députés « en marche », c’est :

- baisse des APL de 5 euros

- regroupement des organismes HLM à partir d’un seuil de 12.000.

- vente des logements du parc social (sans objectifs chiffrés cependant).

Quant à la revitalisation des centre-villes, il faudra attendre pour que les centres commerciaux gigantesques qui ruinent les petits commerces soient limités. Chez le président Macron-CAC40, on a d’autres priorités !

Informations supplémentaires