Médias

Quand la communication remplace la réalité

Quand la communication remplace la réalité

Dans son édition du 4 septembre 2009, Le Parisien annonçait qu'un "trafic de stupéfiants" avait été "démantelé à la cité Blanqui". L'article, comme c'est souvent le cas, s'appuyait sur des informations des services de police et du cabinet du maire de Bondy, qui se réjouissait de cette "belle opération".

On aurait pu s'en réjouir vu le calvaire des habitants depuis des années.

Mais il n'en est rien. Le trafic n'a connu aucune pause, et une voiture a été désossée cette nuit.

Il serait temps de changer la vie des gens plutôt que de diffuser des communiqués de victoire dans la presse. On finirait par ne plus croire les journaux...

A quand une réflexion avec les habitants, des spécialistes et les pouvoirs en cause (mairie, police, état) ? Mais non, puisqu'on vous dit qu'il n'y a plus de problème...

Informations supplémentaires