Municipales 2014

Voeux 2014 de Bondy autrement

Voeux 2014 de Bondy autrement

Le samedi 25 janvier Bondy autrement a présenté ses voeux. Une centaine de présents, des soutiens en nombre à la liste de Bondy autrement, voilà qui est encourageant. Et la campagne ne fait que commencer !


Ci-dessous l'intervention que Dominique Pierronnet, co-présidente de l'association, a présentée.

 

 

Bonjour à tous et à toutes,

 

 

Nous sommes donc aujourd’hui présents pour la présentation des vœux de Bondy autrement.

 

 

Et nous sommes cette année dans une configuration particulière puisque les élections municipales vont avoir lieu fin mars.

 

Bondy autrement est une association citoyenne composée de membres venant d’horizon différents mais avec une vision commune : que les habitants soient au cœur de la ville et surtout acteurs car l’implication des Bondynois dans les décisions de la ville est le seul moyen d’améliorer notre quotidien

 

 

Pendant 6 ans nous avons œuvré pour mettre en place ce principe : préparation des conseils municipaux en commun, enregistrement et diffusion vidéo des conseils municipaux, création d’un réseau intercommunal sur Est Ensemble « alter agglo 93 »,  mise en place d’un site internet (consulté par 3 millions de visiteurs depuis 6 ans), création de la lettre d’information mensuelle « la lettre de Bondy autrement » éditée à 900 exemplaires, une fête annuelle depuis 4 ans, l’organisation de débats sur des sujets variés comme l’écologie urbaine ou les médias et la banlieue avec ACRIMED, « Pourquoi l’abstention ? » avec Jean Brafman de la FASE, ou sur la corruption avec Eva Joly.

 

 

 

Nous avons soutenu les luttes locales et en particulier les résidents de la clinique Michelet qui ont obtenu leur régularisation et la moitié des relogements,  l’association franco-tamoule à qui la mairie refuse une salle d’activité alors qu’elle s’occupe de 150 enfants toutes les semaines, les écoles contre la réduction de personnel, la ligue des droits de l’homme avec le vote des étrangers aux élections , la coordination eau pour le retour en gestion publique de la gestion de l'eau comme à Paris et (ou Est Ensemble a été débouté), les Roms expulsés du pont de Bondy en 2011. Nous avons informé sur le droit à la cantine pour tous, ou sur l’élu Nadir Kitatni lorsqu’il a été accusé par le PS et le PC de menaces et retenu 53 heures en garde à vue, rappelons qu'il a été totalement blanchi de ces accusations ensuite.

 

Nous avons dénoncé un certain nombre d’anomalies comme les attributions de logement, allée de la paix, la nomination illégale d’un 17ème adjoint (la mairie est allée jusqu’en conseil d’état et cela a couté 16000€ pour rien aux Bondynois), le non-respect de la passation des marchés au service jeunesse où le maire adjoint avait fait acheté par le service des billets vendus par une structure extérieure dont il était secrétaire (le CE d'Air France Exploitation) ; le nouveau Plan Local d’Urbanisme qui provoque actuellement une spéculation immobilière dans le quartier de la gare.

 

Nous avons subi et en particulier un de nos élus une campagne de calomnies avec des affiches placardées dans tout le nord de la ville (par contre la plainte déposée n’a pas abouti), un dépôt de plainte pour diffamation avec un cout de 2500€d’avocat (qui heureusement ont été payés par une souscription) malgré notre innocence.

 

Je terminerai ce bilan en vous souhaitant une année citoyenne qui je l’espère verra la prise en compte de la parole des habitants et des actions qui amélioreront la vie au quotidien des Bondynois.

Informations supplémentaires