Municipales 2014

Profession de foi de Bondy autrement

Le grand gagnant du premier tour, c'est encore une fois l'abstention.

Cela ne signifie nullement que les électeurs manquent de civisme mais bien une crise du système. Les principaux acteurs de la vie politique y ont une responsabilité directe : affaires, engagements jamais tenus, clientélisme, démagogie, renoncements...

 

 

Mais si ce système est moribond, il faut sauver la citoyenneté de ce désastre. Par citoyenneté, nous entendons l'engagement politique désintéressé, non professionnel, la constitution d'outils pour permettre à tous de participer, de décider en conscience et connaissance, le rôle de relais des élus et d'acteurs vigilants de tous.

Pas la volonté d'être élu pour le prestige, la carrière, la rémunération, le pouvoir...

 

C'est ce que défend Bondy autrement depuis sa création.

 

C'est pourquoi nous sommes satisfaits de la progression de nos résultats électoraux (de 9% à 12%). C'est une reconnaissance du travail accompli, un avertissement à l'équipe sortante, et surtout le début de démarches citoyennes multiples.

 

En effet, nous n'avons pas été absents pendant six ans pour nous concentrer sur la campagne électorale. Nos électeurs ne sont pas des « clients » qui espèrent obtenir un stage, un logement, un emploi ou une place en crèche.

 

Notre candidature visait à faire passer un message citoyen : une autre façon de faire de la politique est possible.

 

Mais pas que cela.

Il s'agit aussi de nous donner des élus pour continuer cette bataille.

C'est pourquoi aujourd'hui nous vous appelons à confirmer ce choix. A le renforcer même.

 

Face aux machines des grands partis qui confisquent la parole des habitants, il ne faut plus jamais se taire. C'est le sens de notre projet social et écologique pour Bondy et de nos six propositions clés.

 

La citoyenneté se construit dans la ville, nous poursuivons donc notre engagement. Nous avons besoin de vous pour cela. Lors du second tour des élections municipales et après, au quotidien.

Informations supplémentaires