Préavis de grève à Verdier : communiqué

La direction de l’hôpital Jean Verdier (Bondy 93)  décide de fermer des lits pour manque de personnel alors que depuis des mois elle bloque les recrutements.

Le syndicat SUD Santé s’insurge contre cette décision radicale qui amènera à une baisse d’offre de soins dans un département où la population est souvent précaire, attachée à des valeurs de soins locaux  de service public.

L’objectif du gouvernement et de la direction de l’APHP est de réaliser des économies en supprimant plus de 4000 emplois d’ici 2012 en diminuant l’offre de soins dans un département déjà déficitaire.

Transfert d’activité en 2010 de la médecine de cancérologie à Avicenne (la Seine Saint Denis étant le département où il y a le plus grand nombre de cancer en France).

Transfert d’activité de la chirurgie digestive, ambulatoire et obésité prévue en 2013.

Transfert de la stérilisation à Avicenne.

Passerelle de la production de cytotoxiques sur Avicenne.

Fermeture du service des lits d’aval ainsi que la zone d’hospitalisation très courte durée des urgences pédiatriques depuis le 26  février 2010.

→  Le syndicat SUD demande la réouverture des lits avec un personnel en nombre suffisant pour assurer une prise en charge optimale des usagers.

→  L’arrêt des suppressions de postes

→  Augmentation des effectifs

→  L’arrêt de tous les transferts d’activités vers Avicenne et autres établissements.

Il n’est prévu  aucune activité  pour combler tous ces départs, sauf un projet médical difficilement viable : développement du pôle femme-enfants nécessitant un budget pharamineux et un plateau technique digne de ce nom.

De plus Robert Ballanger  développe cette activité.

A terme, c’est la fermeture de Jean Verdier que prépare l’AP-HP en limitant son activité .

L’AP-HP aurait elle le projet de se débarrasser de tous ces hôpitaux de banlieue ?

SUD santé dépose un préavis de grève à partir du 8 mars pour obtenir l’ouverture de négociations.

Informations supplémentaires