Hosto : Jean Verdier en lutte

Allez rencontrer les grévistes sur place. La réforme Bachelot vise à regrouper les hôpitaux entre eux. Dans le cas de Bondy, Jean Verdier, René-Muret (de Sevran), et Avicenne de Bobigny. Ce sera moins de proximité.

 

Le mardi 9 mars, l'intersyndicale a réuni le personnel dont les médecins pour faire le point et décider des actions à mener. La veille, 68 agents avaient dû être assignés, s'étant donc déclarés grévistes.

Dans la foulée, une Assemblée Générale dans le hall  au rez de jardin a permis à une centaine de salariés de décider et organiser les actions.

Une majorité de personnels est décidée à entreprendre des actions et un vote est fait à main levée.

Au piquet de grève jeudi, les agents viendront se présenter pour proposer leur présence  pour tenir le piquet de grève à tour de rôle.

Le vendredi 12 mars, un appel au rassemblement  devant l'avenue victoria  est voté.

Un rendez-vous est  pris pour rencontrer M. POPELIN, maire de Livry Gargan, avec une délégation de personnels.

Une marche sera organisée au départ de l'hôpital jusqu'à la mairie de Bondy pour rencontrer le maire et vice président du conseil général, M. ROGER.

Par ailleurs, on a appris que la direction générale de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris), avait annoncé le recrutement de 19 PP (promo professionnelles). 19 postes seulement en tout pour les 3 hôpitaux ! Parmi ces 19 postes, 15 seraient attribués à Avicenne, 4 à René-Muret, 0 à Verdier...

Informations supplémentaires