Santé

Bachelotage

Une addition grippée et plutôt salée !

 

S'il y a bien une personne que l'on pourrait épingler chaque quinzaine c'est bien notre "impayable" ministre de la santé Roselyne Bachelot *. Et notre satirique "Canard Enchaîné" ne s'en prive heureusement pas.

 

Souvenons-nous, c'était le 4 janvier dernier. Dans une tonitruante annonce, Bachelot avait déclaré sur TF1: " J'ai résilié la commande de 50 millions de vaccins [...]. Cela fait une économie de plus de la moitié."

 

En réalité il n'en est rien, la commande était ferme et le ministère de la santé a déjà payé plus de 300 000 euros de frais d'avocats pour résilier la moitié de la commande de vaccins contre la grippe A (H1N1). Mais ces frais de justice ne représentent qu'une infime partie des dépenses occasionnées par les pénalités de la résiliation des commandes.

GSK (ne pas confondre...), le principal labo concerné a réclamé le règlement des deux tiers de la commande annulée, soit 233 millions d'euros !

Le ministère ne propose que 36 millions, auxquels s'ajoutent les 12 millions d'euros de pénalités déjà versés aux laboratoires Sanofi-Pasteur et Norvatis.

 

Selon le rapport d'enquête de l'Assemblée nationale, plutôt indulgent avec Roselyne Bachelot, le gouvernement aura dépensé 625 millions d'euros dans cette vaccination et le Tamiflu !!!

Sans compter le milliard de masques anti-projections d'une redoutable inefficacité, stockés dans les réserves de l'hôpital Necker à Paris, qui pourraient maintenant servir à masquer cette "gabegie" financière au profit des "joyeux" laboratoires pharmaceutiques. À noter en passant que ces masques ont une date de péremption médicale très courte...

À tout cela, il faut ajouter que plus de 20 millions de doses de vaccins contre la grippe A sont en train de moisir dans les placards du gouvernement victimes aussi de leur date de péremption.

En effet sur les 94 millions de doses commandées par le ministère de la santé, seulement 5,36 millions de français se sont faits vacciner...

 

Selon le rapporteur de la loi de finances pour 2010 devant le Sénat, l'opération vaccination contre la grippe A (H1N1) de notre ministre de la santé aura coûté au total, de 1,8 à 2 milliards d'€, soit 2 à 3 fois le déficit des hôpitaux et le budget de l'Inserm.

 

Il s'avère donc que notre pays est celui qui aura dépensé le plus pour vacciner le moins. Bien triste record qui s'ajoute à tous les autres

 

 

Lionel de Cahors

Le P’tit Billet  / 20-10

 

* Roselyne Bachelot auteur de la célèbre pensée politique lors de la séance du 29 avril 2009 à l'Assemblée nationale : " On devrait plutôt faire un Grenelle du cul ".

Informations supplémentaires