Ainsi donc notre mobilisation aura permis que la Sécu ne disparaisse pas totalement de Bondy. Même si pour l'instant la seule info vient du Parisien, Bondy garderait un centre de Sécu qui serait déplacé à Bondy-nord. Toutes les pétitions signées auront donc servi. Une bonne leçon qui montre qu'on peut gagner en se battant.

 

L'affaire n'est pourtant pas finie. Ce sont 10 milliards en trois ans que le gouvernement a prévu de retirer à la santé (principalement pour financer le patronat, dont on attend pourtant les créations d'emplois depuis une trentaine d'années). Pourtant la santé ne mérite-t-elle pas qu'on y consacre tous les moyens ? On le voit dans les moyens qui manquent à Verdier, par exemple le budget même du nettoyage de l'hôpital, le personnel manquant et surmené. On le voit dans les médicaments non remboursés. Ce n'est donc pas à un centre de Sécu qu'il faut s'arrêter, maintenant que nous connaissons notre force.

Informations supplémentaires