Urbanisme

Réponse du maire sur la rue Carnot

Réponse du maire sur la rue Carnot

Nous avions publié un article de l'excellent site www.expression93.fr sur la rue Carnot (ICI). Le maire nous envoie cette réponse. C'est avec plaisir que nous la publions (NOUS sommes respectueux de la diversité des opinions).

En revanche, nous attendons toujours sa réponse à notre demande du sondage payé avec l'argent de la ville (l'article est ICI).

 

 

 

Monsieur,

J’ai pris connaissance de l’article publié sur votre site internet et de vos remarques «ironiques » sur réfection de l’avenue Carnot. Je vous prie de croire que j’y ai porté une grande attention. C’est la raison pour laquelle je tiens à apporter un certain nombre de réponses.

Le nivèlement des trottoirs et des pistes cyclables pour permettre l’accessibilité des PMR et des poussettes est bien entendu prévu ; en effet, les questions d’accessibilité et de mobilité douce ont été des éléments déterminants de cette rénovation. Les jonctions aux angles des rues Vaillant et Blanqui seront assurées par des plateaux qui contraindront les automobilistes à réduire leur vitesse. La pose de ces plateaux achèvera l’aménagement et reliera les trois tronçons de la rue. Dans l’attente de cette dernière phase de travaux, les plaques d’assainissement à ces 2 carrefours ont d’ores et déjà été élevées au niveau définitif de la chaussée. Il n’est évidemment pas question de « défoncer à nouveau les trottoirs ».

Nous avons choisi, pour rénover cette avenue qui est une véritable entrée de ville, artère entre la gare et le centre ville, de promouvoir l’éco transport, c’est-à-dire  de valoriser la place des liaisons douces et des transports en commun pour relier la gare, et bientôt Arc Express.  Toutefois, il était impossible compte tenu de la largeur de la rue Carnot, de  réaliser un trottoir accessible aux PMR, une piste cyclable, un couloir de bus et une chaussée pour les voitures. En effet, l’emprise de la rue est de 10 à 12 m, alors que tous ces aménagements nécessitent au minimum 12.8m. Nous avons décidé, sans affecter la desserte des lignes de bus, de favoriser le transport individuel écologique : vélos  et déplacements à pieds, a donc été favorisé.  C’est pourquoi, depuis l’an 2000, nous installons progressivement des itinéraires de liaisons douces, des pistes cyclables et prochainement, des accroches vélos sécurisés partout dans la ville.

Les travaux de l’avenue Carnot s’inscrivent plus largement dans la requalification du pôle de la Gare et la redynamisation du centre ville. La mise en double sens de l’avenue de la République répond à un double objectif de revitalisation du commerce et de désengorgement de la circulation. Nous avons délibérément conservé le stationnement qui permet d’une part aux riverains d’accéder aux leurs logements et aux commerces et d’autre part d’apaiser la circulation automobile. Tout ceci fonctionne, naturellement, avec un comportement citoyen de la part des usagers de la route. C’est pourquoi la Police municipale porte un effort particulier pour faciliter la circulation.

L’avenue Carnot, toujours en travaux dans sa partie centrale, a également été provisoirement ouverte en double sens pour permettre aux riverains d’atteindre leurs habitations. Cela implique effectivement que d’autres automobilistes empruntent potentiellement cette voie, car il n’était pas question d‘interdire aux riverains de la rue Carnot de recevoir de la visite…

Concernant les ordures ménagères et les encombrants, leur collecte n’a  pas été supprimée pendant la durée des travaux. Toutefois,  la benne ne peut collecter dans les conditions habituelles, c’est pourquoi la Ville met à disposition un véhicule et les moyens adaptés que les riverains peuvent solliciter en téléphonant au 01.48.50.54.38 avant la dépose des objets en précisant qu’ils résident dans la partie en travaux.

Enfin, ces travaux ont été largement débattus en amont. En effet, sur le Pôle gare et l’avenue Carnot, 3 réunions ont été organisées le 1er, 2 et 8 avril 2010 ; deux d’entre elles avec les riverains, une ouverte à toute la population. Avec les commerçants, trois réunions portant  sur les travaux Gare ont été menées en janvier, mai 2010 puis en mars 2011 : nous y avons également abordé les travaux de la rue Carnot.

Deux campagnes d’information ont été réalisées et un point d’étape a eu lieu en février 2011. Je tiens enfin à rappeler ce projet a été largement  co-financé par nos partenaires institutionnels (Région Ile-de-France, SIPPEREC, Agence de l'Eau Seine Normandie) et que son déroulé, son plan de financement ainsi que les plans des travaux, ont été adoptés à l’unanimité des membres du  Conseil Municipal le 30 juin 2010.

 

Gilbert Roger

Maire de Bondy

Informations supplémentaires