Urbanisme

ANRU, vote du 23 mai 2008

Sur la "Rénovation" urbaine

Le 23 mai 2008, une nouvelle fois, le Conseil Municipal parlait de l'ANRU.

Nos élus ont rappelé la position que nous défendons depuis longtemps et ont été les seuls à voter CONTRE l’autorisation de signer cette convention de la prétendue « rénovation urbaine ».

« Prétendue » rénovation urbaine parce qu’il ne s’agit pas de « rénover » la ville. Il s’agit de casser les quartiers populaires, conformément au souhait de Borloo et Sarkozy.

Ce projet a été fait sans concertation des habitants.

 

Bien sûr on demandera aux locataires de quelle couleur ils veulent leur papier peint, où ils veulent le banc pour s’asseoir, quel arbre ils veulent qu’on plante… Mais les grands choix, les destructions par exemple, ont été décidés par le Maire, puis validés par les élus du Conseil Municipal.

Vincent Duguet est intervenu : "Sylvine Thomassin va donc intervenir après moi pour expliquer qu’il y a eu beaucoup de concertation et que « la démocratie participative », c’est la « raison d’être de la majorité municipale ». Pourtant une enquête est prévue dans mon immeuble... alors que nous votons déjà ce soir ! Vous pouvez imaginer que les enquêteurs font amuser la galerie en faisant croire aux habitants que leur avis va être entendu... Alors, pour mettre tout le monde d’accord, je propose qu'on demande aux habitants ce qu’ils en pensent, faisons un vote pour demander aux habitants concernés s’ils veulent de ces destructions." (Sylvine Thomassin a répété ce qui était prévu, sans répondre d'ailleurs aux objections...)

Le PS, les Verts, le PC, le PRG, l'UMP ont voté POUR la convention.  

Le MODEM s'est abstenu.

Les élus "Bondy autrement" ont été les seuls à voter CONTRE.

 

Evidemment la proposition de consulter les habitants n'a pas été reprise...

Informations supplémentaires