Réception des voeux 2011

Réception des voeux 2011

Encore du beau monde cette année à la réception des vœux de Bondy autrement : en effet c’était plein de citoyens décidés à agir ! Parmi ceux-là sont intervenues certaines des associations avec qui nous avons pu travailler en 2010 : des représentants des locataires de la CNL, d’Alternative Libertaire, de Bondy écologie, des résidents de l’ancienne clinique Michelet en lutte, des salariés de l’hôpital Jean Verdier, du Parti de Gauche.

 

Pour Bondy autrement, c’est toujours l’occasion de présenter un bilan de l’année passée…

 

Bondy autrement est jeune : l’association a été fondée à la fin de 2007… C’est donc plein de l’énergie de la jeunesse que nous vous souhaitons une bonne année 2011, à faire ensemble, une année aussi de santé, et d’hôpital et d’école, de services publics, de démocratie !

 

Quel bilan tirer de l’année qui vient de s’écouler et dans quelles perspectives commencer l’année 2011 ?

 

Au plan national, 2010 aura été :

-          l’allongement du moment de départ à a la retraite

-          une année supplémentaire de restriction des personnels à l’éducation

-          la poursuite des attaques contre le système de santé

 

Au plan local, 2010 a aussi été :

-          Le rapport de la chambre régionale des comptes sur Bondy, où sont pointées de graves irrégularités sur les marchés, la vidéo-surveillance, dont un certain nombre que nous avions évoquées…

-          La relance par la mairie de son Conseil de Quartier de Bondy nord alors qu’elle l’avait suspendu pour éviter les critiques des habitants…

 

Qu’est-ce qu’a fait Bondy autrement ?

- Permettre la circulation d’informations :

Depuis les infos sur les petites malversations du quotidien dans la ville, en passant par le décryptage des opérations de communication du maire…

- Des débats internes ou publics :

Depuis une réunion avec Alain Boucher de Bondy écologie sur la question d’une gestion écologique de la ville, à un débat sur les médias et la banlieue avec Henri Maler d’ACRIMED, ou notre réflexion sur l’urbanisme dans la ville.

Signalons que nos propositions sont assez bonnes pour que le maire-adjoint au budget nous disent qu’elles sont recevables mais qu’eux, ils sont majoritaires !

- Des luttes locales à soutenir :

Pour Michelet, nous sommes entrés dans la phase du relogement, l’essentiel des régularisations a été obtenue, même si nous continuons à demander les dernières. Les résidents ont organisé de nouveau un repas et une manif a eu lieu en préfecture.

Faire connaître les activités de l’association franco-tamoule exclue par le maire.

L’année des luttes des écoles contre les réductions du nombre de personnels, que nous avons relayées, filmées.

La lutte pour la retraite à 37,5 annuités

Une année de mobilisation énorme des sans-papiers à Bobigny sous l’égide de Baudelique.

La mobilisation des salariés de l’hôpital Jean Verdier.

- La poursuite d’un travail unitaire :

Aussi bien dans Est ensemble avec le réseau Alter-Agglo93, que dans la coordination eau d’ile-de-France, la participation de certains d’entre nous au nouveau site www.expression93.fr ou l’appui de la démarche de la LDH pour une votation citoyenne…

- Des batailles clés, où nous avons joué un rôle moteur :

La bataille pour une gestion publique de l’eau (lilas, Bondy, Est Ensemble… vidéos, articles, tracts), 900 pétitions à Bondy ! Pour nous le PS a montré qu’il menait une politique de droite, et les Verts et le PC ont montré qu’ils s’en satisfaisaient.

L’année où les habitants d’I3F se sont battus, et où la plupart ont gagné le relogement qu’ils voulaient.

 

Quelles leçons plus générales en tirer ?

Nous mettons le doigt sur les limites des institutions : Est ensemble qui vote contre le souhait des habitants, les circonvolutions du PC, le CCQ arrêté à Bondy-nord, les 2.400 € mensuels d’adjoints qui lisent à peine les dossiers qu’ils votent, l’équipe du maire qui va gêner un Conseil de Quartier par peur que les habitants prennent position pour une gestion publique de l’eau, les complicités évidentes entre les médias et le pouvoir local, etc.

 

Alors en 2011, parions qu’il nous faudra continuer et plus encore

- Aller plus dans le détail, et donner encore plus la parole aux habitants : c’est ce que nous avons commencé à faire avec la rubrique « vos infos » où les habitants nous disent ce qu’ils veulent voir révéler au grand jour.

- Mener les batailles au cœur de la vie des gens : aménagement urbain, santé, école, démocratie.

Informations supplémentaires