Bonne année 2013 (et bilan 2012)

Bonne année 2013 (et bilan 2012)

C'est désormais une habitude : Bondy autrement présente ses voeux en début d'année. Cette année encore les citoyens étaient présents, ainsi que des associations, des partis politiques, des syndicats...

Xavier Blot a présenté le bilan de l'année 2012 et les perspectives pour l'année qui vient.

Plusieurs centaines d'euros ont été récoltés pour permettre à Bondy autrement de faire face aux frais de précédure auxquels nous contraint la majorité municipale. La souscription est lancée, elle continue : l'objectif est de récolter au moins 2.500 euros.

Bilan annuel de Bondy autrement en 2012 :

Activité et succès - Attaques et critiques – Projets et ambition

 

Activité et succès :

Bondy autrement a participé ou a relayé de nombreuses luttes et revendications :

Ø  la lutte des enseignants contre les suppressions de postes à la rentrée, la défense des élèves sans-papiers avec RESF

Ø  les associations des mal-logés contre la reprise des expulsions en mars, les manifestations de l’association 1 famille = 1 toit à Bondy habitat. En juillet : expulsion famille Belot, soutien et accompagnement jusqu’à leur relogement

Ø  février 2012 : réintégration de Nora Zaïdi syndicaliste de la clinique Ambroise Paré

Ø  les revendications des salariés de la mairie et de leur syndicat CGT

Ø  vidéo sur la situation des habitants de Blanqui qui sont toujours enfermés dans trois sens interdits

Ø  Août : audit des centres de vacances par Hakim

Ø  Résidence Michelet : le marchand de sommeil a enfin été condamné, suivi par Yves D.

Ø  dénonçons la saleté des espaces publics, des chaussées défoncées, des rues avec deux sens interdits de chaque côté (!)

 

Victoires de Bondy autrement contre le 17ème adjoint : deux fois au TA et deux fois en conseil d’Etat. Signalons que les effectifs de la préfecture ayant été décimés par la RGPP il n’y a plus de contrôle de légalité et que sans nous c’est 2575 €/mois x 30 (d’octobre 2011 aux municipales de mars 2014) = 77 000 € de détournés.

 

Audit partiel du SMJ, le service municipal de la jeunesse. Une facture a été égarée, on nous a transmis des documents antidatés, ce qui a été reconnu par la direction de la mairie de Bondy. Questions restées sans réponse : pourquoi un CE d’Air France vend-il des places (Disneyland Paris zoo de Thoiry…) aux jeunes de Bondy et, surtout, pourquoi certains tarifs sont-ils plus chers que les prix publics ?

 

Rencontre avec Mme Thomassin le 3 avril 2012 (impôts, campagnes anonymes de diffamation, SMJ)

Bureau des élus de l’opposition et combat pour obtenir moyens d’y travailler comme les autres élus…

 

2012, c’est aussi la relance de la bataille pour une régie publique de l’eau, l’année où la décision honteuse d’Est ensemble de repartir pour 12 ans chez VEOLIA a été annulée par la justice suite à un recours de la Coordination EAU Ile de France à laquelle participe activement Bondy autrement.

Rappelons que cette communauté d’agglo composée à 95% d’élus dits de gauche a préféré confier l'eau au privé, contre toutes les promesses et sans débat. C’est un hold-up colossal. Est Ensemble = 400 000 habitants, 10% des 4 millions desservis en eau par Veolia depuis 1913. Plus gros marché privé d’eau potable en Europe.

Passer en régie publique nous ferait pourtant économiser 200 à 300 € par foyer et par an, sans parler de la qualité de l’eau, de sa gestion transparente et par les citoyens…

 

Culture

Pour la 2ème année, nous avons co-organisé la fête des associations, avec plus d’associations et toujours autant de participants, environ 200 personnes. Cette année elle aura lieu le samedi 23 mars.

Nous soutenons les rares initiatives culturelles prises par la mairie (muséades, spectacles de théâtre) et continuons la vente du café du Chiapas du Mexique (commerce équitable).

 

Notre mobilisation en faveur de M. Demir illustre parfaitement la continuation de la politique sarkozyste : Riza Demir, kurde, de nationalité turque, vit en France depuis 2000. Il habite Bondy et s’y est marié. Il travaille dans un restaurant de Bondy mais la préfecture a demandé au père de prouver qu'il s’occupe bien de sa fille !

 

2012 année de suppression des postes dans les établissements scolaires et qui va continuer. A Bondy c’est 100 heures perdues à Renoir Lycée soit 5 postes de prof à temps complet et 2013 : 62 heures soit 3 postes…

 

Attaques contre nous et critiques de la majorité municipale : 2012, cela aura été une année forte en émotions, surtout marquée par les méthodes auxquelles certains ont recours pour tenter de museler toute véritable opposition à Bondy :

 

Une campagne d’affichage anonyme contre Vincent le présentant comme un militant du Front national et un indic de la police, d’être propriétaire d’une résidence secondaire en Bretagne. D’ailleurs on attend encore ta crémaillère ! ;-) Les menaces redoublent dans son lycée par le fils d’une élue PS, suivis de deux séries tracts une nouvelle fois anonymes mais à l’évidence rédigés par des adultes extérieurs au lycée.

Dénonciation tardive et bien ambiguë de Mme Thomassin qui a mélangé des délits relevant du code pénal avec « des petites phrases assassines » qui visent directement nos articles, qui sont des critiques signées et assumées de la gestion municipale.

Ces attaques, loin de nous affaiblir, ont suscité de nombreuses réactions de soutien à notre égard.

 

Plainte en diffamation contre notre article sur la fausse facture du SMJ publié sur notre site hébergé sur Mediapart. Les frais d’avocat s‘élèvent à 2500 € soi notre budget annuel.

 

Mais tout cela n’est rien comparé aux 53 heures de garde à vue de Nadir Kitatni (accusé d’avoir proféré des menaces de mort et relaxé par manque de preuves) et aux deux plaintes en diffamation contre lui.

Fonctionnement du conseil municipal :

Nos préparations des séances du CM sont publiques et collectives. Nos deux élus sont toujours présents au conseil municipal, à l’exception d’une seule fois, (décès de Marcelle intervenu la veille du conseil). Un compte-rendu intégral est publié le lendemain ou surlendemain (celui de la mairie est dispo plus d’un mois après).

 

Le conseil municipal est en théorie le lieu où sont débattues les affaires concernant la commune.

Pourtant aucune information officielle n’a été présentée en conseil municipal à propos de l’effondrement du plafond du gymnase Salengro. L'après-midi du samedi 2 juin alors que le matin même c'était la fête de l'écrit qui réunit enseignants, parents et enfants.

Et les élus de la majorité municipale racontent n’importe quoi : sur le travail le dimanche (qu’ils encouragent), le stationnement payant, ou la commission d’attribution des logements…

 

Gaspillage des impôts locaux : indemnités des élus, frais de justice inutiles pour des procédures infondées, budget com’ détourné au profit du PS, nouveau logo de la ville, panneaux géants « Bondy change avec vous » à 16 000 €.

Rappel : Bondy est classée pour la 2ème année comme étant la 4ème ville parmi les 112 villes de plus de 50 000 habitants selon le montant des impôts locaux. Encore au pied du podium ! 2ème si on rapporte au revenu moyen

 

« Concertation » et « consultation » = novlangue puisque à Bondy ces deux mots sont réduits à la possibilité de choisir par Internet le nom du futur quartier de l’écoZac du canal de l’Ourcq de 70 hectares.

 

2012 c’est malheureusement le décès de Marcelle Pierron début octobre. C’est Marcelle qui, après 32 années de militantisme à la CGT mairie de Bondy, a lancé Bondy autrement pour les municipales de 2008

 

Projet et ambitions

Notre site Internet a été consulté en 2012 par près de 14.000 visiteurs uniques.

 

2012 : rapprochement avec Anticor (qui mutte contre la corruption) puisque création du groupe départemental 93, reprise articles, conseils.

 

Parmi nos projets : poursuivres les opérations transparence, continuer à travailler notre projet, souscription, nouveau site Internet.

 

Vœux : à ceux qui hésitent à se lancer par peur d’y perdre leur temps libre ou de ne le faire qu’à moitié : c’est une aventure passionnante, une opportunité à saisir.

S’endormir en démocratie c’est se réveiller sous une dictature. Très bonne année 2013 !

Informations supplémentaires