Référendum sur La Poste : bilan

Le référendum sur la privatisation vient de livrer ses résultats.

A Bondy, 2584 votants ont participé à cette votation citoyenne. 2537 ont voté non, 34 oui, 13 blanc ou nul.

En Seine-Saint-Denis, les résultats partiels font apparaître que 67.740 personnes ont voté, parmi lesquelles 65.804 ont voté non, 1425 oui et 511 blanc ou nul.

En France, on estime à près de deux millions les participants à cette votation, mais le décompte se poursuit.

Les usagers de la Poste se sont emparés de cette votation citoyenne et ont donné leur avis quant au changement de statut : c’est non. Les réactions rencontrées montrent que personne ne se satisfait des insuffisances actuelles, notamment dues à la logique de rentabilité et contraires à l’esprit de service public. Mais la privatisation aggraverait cet état de fait.

C’est d’abord une très bonne nouvelle pour ceux qui s’opposent aux privatisations. On peut voir que la vague antilibérale est toujours grosse, la même qui avait abouti au rejet du TCE, la même qui était dans la rue pour refuser de payer la crise.

Ce processus unitaire a été utilisé par les salariés sur les lieux de travail, dans les quartiers par les habitants. Il a dépassé ses organisateurs pour être une démarche de tous ceux qui y ont participé.

Il faut maintenant que Sarkozy recule.

Bondy autrement, le 3 octobre 2009

Informations supplémentaires