VOTATION CONTRE LA PRIVATISATION.

 2,5 millions… Chiffre contesté, chiffre pinaillé par l'U.M.P et ses porte-paroles… Quelques parlementaires, sous couvert d'anonymat, se sont même essayés au grand air de la calomnie insinuatoire en tentant de faire un parallèle entre  le chiffre des votants et le nombre de personnes ayant dans leur famille un postier…

En tout cas, plus de 2 millions de personnes, chiffre incontestable, là, monsieur Lefebvre, porte-parole-et-porte-flingue sarkosien,  non? Donc, plus de 2 millions de personnes ont "votationné" le  samedi 3 octobre sur l’avenir de la Poste, répondant ainsi à l’appel d’une soixantaine d'organisations syndicales et politiques.
 
L’immense majorité des participants s’est prononcée contre le projet gouvernemental de transformation de l’entreprise publique en société anonyme.
 
Par ailleurs, le journal Sud-Ouest a rendu public un sondage IFOP qui révèle que 59% des Français sont favorables à la tenue d’un référendum d’initiative populaire sur le statut de la Poste.
 
Un article de la révision constitutionnelle de 2008 prévoit l’organisation de tels référendums, mais le Parlement doit encore voter une loi organique pour permettre son application. Et si d'aucun osent imaginer que tout indique que le gouvernement a d’abord l’intention de « réformer » le service postal… avant de voter cette "loi organique, ce ne serait que pure médisance d'esprits paranoïaques…

J. A.i.h. le 05/10/09

Informations supplémentaires