La loi est-elle la même pour tous ?

Alors que lors de notre entretien avec la maire, elle s'est engagée à ce que le rendez-vous demandé depuis 863 jours puisse avoir lieu (les familles concernées font une demande), il semble qu'il faille lancer un nouveau décompte : le nombre de jours d'attente pour que la maire de Bondy fasse appliquer les décisions de justice.

La loi n'est-elle pas la même pour tou-te-s ? Pour les élu-e-s et les citoyen-ne-s ? Pour les habitants des quartiers populaires et les "grands" de ce monde ? Et la république exemplaire ?

Voici la lettre remise en mairie, à laquelle nous n'avons toutjours pas de réponse.

http://bondy-autrement.org/images/2012-04-03%20-%20lettre%20%E0%20la%20maire%20-%20suites%20des%20jugements.pdf

Prendre une décisionision illégale n'est déjà pas correct, mais six, encore moins, les voir annuler au tribunal, pire encore, être irrecevable au Conseil d'Etat n'améliore rien, mais ne pas appliquer ces décisions voilà qui relève d'un manquement évident.

Qui s'étonne encore que M. Lambert, préfet de Seine-Saint-Denis mis en place par Sarkozy, ne soit pas encore intervenu fermement ? Rappelons qu'il n'avait lui-même pas fait les recours, que nous avons pourtant gagnés.

Il est temps d'appliquer la loi, et les décisions de justice.

Informations supplémentaires