Hakim Kadri, qui habite le quartier Blanqui, explique pourquoi le projet de destruction est inhumain, coûteux et anti-écologique.

Cliquez sur l'image pour voir le reportage.

 

Informations supplémentaires