Un autre reportage sur place. Pourquoi l'ANRU veut-elle financer un projet nocif ? Réhabilitons, rénovons sans déplacer les habitants qui veulent rester !

Ce sont des quatre étages, blancs, rue Blanqui, qui ont été informés par nos soins du projet de destruction de la maire de Bondy qui les frappe.

Nous sommes allés à la rencontre d'une locataire qui bénéficie d'un logement très agréable, auquel elle tient, dans un environnement auquel elle est attachée. Les locataires n'ont pas demandé à partir, ni à ce qu'on casse leur immeuble. Un logement, c'est aussi l'endroit où l'on a fait sa vie, le cadre où l'on a ses connaissances.

Beaucoup de locataires et de demandeurs de logements de Bondy Habitat aimeraient bénéficier d'un tel cadre.

Au lieu de détruire, il serait plus écologique et respectueux des habitants d'installer des ascenseurs et d'améliorer l'isolation.

Le même projet touche le bâtiment identique rue Beauvoir.

On entend déjà les spéculateurs immobiliers se frotter les mains.

 
Cliquez ICI :
 

Informations supplémentaires